Connexion
/ Inscription
Mon espace
RH & Formation
ABONNÉS
Suivez-nous sur feedly

[Enquête] 80 % des intérimaires français seraient prêts à changer d'agence d'intérim

80% des intérimaires Français seraient prêts à changer d’agence d’intérim d’après une enquête d’iziwork

D’après une étude menée par iziwork, le leader numérique de l’intérim, 80% des intérimaires en France seraient prêts à changer d’agence d’intérim, parmi eux 35% seraient prêts à changer immédiatement. Ce chiffre montre que la transformation digitale du secteur de l’intérim peut être une opportunité pour les intérimaires de reprendre la main sur leur vie professionnelle, dans un secteur en pleine mutation.

Ce que veulent les intérimaires en 2022

D’après l’enquête d’iziwork, environ 50% des répondants sont inscrits dans plus d'une agence d'intérim. Ceux-ci sont inscrits en moyenne à 2,4 agences d’intérim simultanément, afin de maximiser leurs chances d’obtenir des missions en adéquation avec leurs aspirations. Ce qui motive les intérimaires à choisir une agence d’intérim plus qu’une autre ?

3 critères arrivent dans le Top 3 des répondants :

  • La fréquence des missions est la raison la plus mentionnée par les répondants (25%).
  • Le suivi/réactivité et efficacité de l'agence est cité par 12% des intérimaires.
  • La pertinence, qualité et variété des missions est autant citée que la réactivité du personnel (12%).

La transformation numérique de l’intérim est un point-clé pour fidéliser les intérimaires et assurer une bonne réactivité vis-à-vis des entreprises. iziwork s’est construit comme un acteur nativement hybride, dont la dimension technologique facilite et fluidifie les démarches des intérimaires dans leur vie quotidienne.

L’intérim majoritairement vu comme un tremplin de carrière

Pour 35% des intérimaires interrogés, l’intérim est vu comme un tremplin professionnel, et un moyen d'acquérir de l'expérience en attendant de trouver un contrat plus stable. Ce chiffre est à mettre en regard de la moyenne d’âge des intérimaires en France, 34 % d’entre eux ont moins de 25 ans (source Observatoire de l’Intérim).

Pour 27% des répondants, l'intérim est vu comme un compromis, notamment en termes de flexibilité entre vie privée et vie professionnelle sur le court terme.

Lire la suite...


Articles en relation