Connexion
/ Inscription
Mon espace
Initiatives
ABONNÉS
Suivez-nous sur feedly

[Initiative] Semaine de 4 jours, recrutement sans CV et écoles de formation

Semaine de 4 jours, recrutement sans CV et écoles de formation : MV Group soigne sa marque employeur
et sa politique d’apprentissage

Placé au cœur de la stratégie de l’entreprise depuis plusieurs années, le bien-être des salariés est gage pour MV Group d’une meilleure performance et d’une plus grande satisfaction des clients qu’il accompagne. En 2019, ce leitmotiv incite les membres du Codir à faire une learning expedition au Danemark. Leur objectif : trouver de l’inspiration pour aménager leur futur siège social près de Rennes et innover sur le plan social. Semaine de 4 jours, modularité des RTT, souplesse dans les horaires de travail, le groupe a mis en place une organisation entrée en vigueur en 2022 qui s’adapte aux aspirations de ses 320 salariés. Il innove également en matière de formation et d’inclusion. Il a lancé l'École de la Nouvelle Chance et 301, deux établissements de formation qui préparent aux métiers du digital avec des taux d’employabilité à 95 %. 

Réfléchi au printemps/été 2019 et retardé du fait de la crise sanitaire, le projet “Dream Danemark” de MV Group a repensé l’organisation de l’entreprise et l’aménagement de son nouveau siège social près de Rennes. Les couleurs, les matériaux et les espaces du Digital Park ont été totalement inspirés des standards scandinaves. La crèche de 25 berceaux, les salles de sport et de bien-être qui accueillent kinésithérapeutes, ostéopathes, coiffeurs, esthéticiennes… la conciergerie et le service de restauration 0 déchet offrent aux collaborateurs un environnement de travail très favorable. Pour apporter une solution ponctuelle aux nouveaux recrutés et héberger les salariés de passage à Rennes (intégration, formation ou séminaire), le groupe a acheté un appartement en face du Digital Park qui sera disponible en juillet. D’une surface de 80 m², "la Cosy House" qui dispose de 3 chambres va arborer une décoration scandinave et vintage.
Dans les autres régions, le groupe a doublé la surface de ses bureaux à Bordeaux, Nantes et Paris et investira des bureaux 3 fois plus grands à Lyon d’ici quelques semaines. Des locaux modernes sur le même modèle que le siège avec cours de sport assurés chaque semaine.

Semaine de 4 jours au lieu de 5 

En matière de rythmes de travail, MV Group propose à ses salariés une organisation très flexible depuis le début de l’année. En plus d’offrir la possibilité de travailler à temps plein durant 4 jours au lieu de 5, le groupe a mis en place la possibilité de télétravailler 2 jours par semaine, de prendre 21 jours de RTT selon son bon vouloir ou de s’en faire racheter 5 ou 10 en contrepartie d’un revenu supplémentaire. Les collaborateurs peuvent aussi prendre plusieurs mois de congés sans solde jusqu’à 1 an avec la garantie de retrouver leur poste à leur retour.

MV Group qui a reçu 11 000 candidatures en 2021, en augmentation de 48 % par rapport à 2020, débride également l’embauche de nouveaux collaborateurs en organisant régulièrement des sessions de recrutement sans CV pour élargir ses recherches à de nouveaux profils. Les candidats sont évalués et embauchés sur la base des aptitudes et des compétences plutôt que des diplômes et des expériences. L’objectif : sourcer aussi des autodidactes qui n’auraient pas osé postuler. Les soft skills constituent le premier critère de sélection de l’équipe en charge du “capital humain” chez MV Group.

Le groupe investit aussi de gros moyens dans la formation pour faire face à la pénurie de candidats et favoriser l’inclusion professionnelle. Il a lancé, il y a 5 ans, l’École de la Nouvelle Chance, hébergée au sein du Digital Park, qui s’adresse aux personnes en reconversion professionnelle ou éloignées de l’emploi pour cause de chômage de longue durée ou de handicap. Dispensés par des experts de l’entreprise, les cours et les 10 semaines de stage en entreprise préparent au métier de Responsable des réseaux sociaux. Il a également ouvert 301, l’école des métiers du digital, qui forme notamment de futurs chefs de projets digitaux, référenceurs, web marketeurs,  web analysts et community managers.

Les deux organismes de formation enregistrent des taux d’employabilité de 95 % : la plupart des candidats sont recrutés en CDI à l’issue de leur formation.

Lire la suite...


Articles en relation