Connexion
/ Inscription
Mon espace
Immobilier
ABONNÉS
Suivez-nous sur feedly

[Immobilier] Beanstock identifie les villes les plus attractives

Dans quelle ville réaliser un investissement locatif étudiant ?

Beanstock, la plateforme européenne d'investissements locatifs clé en main, qui permet d’acheter et de gérer des biens en ligne publie une nouvelle étude portant sur le thème de l’investissement locatif étudiant. Ses experts ont identifié les villes les plus attractives pour investir dans un logement étudiant dans chacune des régions de la métropole. Pour les Français qui voudraient réaliser un premier investissement locatif, guoi de mieux qu’une petite surface dans une ville étudiante. Pour les guider dans leur choix, Beanstock a identifié douze villes étudiantes les plus attractives, selon trois indicateurs : le nombre d’étudiants et leur part dans la population, la rentabilité nette pour un studio et le budget minimum nécessaire pour investir.

Une diagonale de la Normandie à la cité phocéenne, en passant par… Paris 

Avec des investissements réalisables avec un budget de 85.000 € seulement, Rouen est la ville la plus accessible pour les petits enveloppes. Avec 45.000 étudiants pour 110.000 habitants, Rouen présente la meilleure rentabilité des métropoles étudiantes : 4,5%.

Sur la côte méditerranéenne, la deuxième ville conseillée dans cette étude est Marseille. Même si les prix ont augmenté et qu’il y a de plus en plus de demande pour de moins en moins d’offres, la cité phocéenne offre encore d’excellentes opportunités d'investissement. La très bonne rentabilité affichée (4,5%) couplée à un vivier de plus de 70.000 étudiants attirent les investisseurs.

Avec 450.000 étudiants qui suivent leurs études dans la capitale, Paris a le plus gros vivier d'étudiants de France. Malgré des prix par m2 élevés, les studios parisiens peuvent atteindre 4% de rentabilité en raison notamment d’une surface moyenne plus petite que les studios en province.

Le rendement le plus faible de notre étude se situe à Lyon qui souffre de la hausse des prix et d’un encadrement des loyers, en vigueur depuis le 1er novembre 2021, plus sévère qu’à Paris. Le budget d’investissement, également élevé avec 140.000€ minimum, rend compliqué les investissements locatifs étudiants dans la capitale des Gaules. 

“ Il est encore temps d’investir dans un logement étudiant qui pourra être mis sur le marché dès la rentrée de septembre. Bien choisir sa localisation est primordial : votre bien doit pouvoir être loué et répondre à une demande locative. C’est pourquoi , les villes proposées ont une demande locative importante et de bons potentiels de plus value voire des possibilités d’autofinancement. Pour cela, il faudra louer son bien meublé afin d’en maximiser la rentabilité ”, commente Alexandre Fitussi, co-fondateur de Beanstock.

Retrouvez les autres actualités du Focus Immobilier du 25 mars 2022

Lire la suite...


Articles en relation