Connexion
/ Inscription
Mon espace
Initiatives
ABONNÉS
Suivez-nous sur feedly

[Initiative] Un label bas carbone pan-européen

Le secteur immobilier, premier émetteur de CO2 avec 39% des émissions mondiales, est un acteur clé de la lutte contre le réchauffement climatique. Pour atteindre la neutralité carbone d'ici 2050, tous les pays européens doivent s'efforcer de réduire l'empreinte carbone des bâtiments neufs et existants.

Au MIPIM, les principaux acteurs européens du secteur se sont unis pour soutenir le lancement du premier label immobilier bas carbone pan-européen. Les membres fondateurs de cette initiative sont implantés dans de nombreux pays européens :

- BPI au Luxembourg, en Belgique et en Pologne,

- NSI aux Pays-Bas,

- WO2 et ICAMAP au Luxembourg, en France et au Royaume-Uni.

- Generali Real Estate, BNP Paribas Real Estate ainsi que Covivio et Ivanhoé Cambridge ont quant à eux plusieurs implantations européennes.

- Struan Robertson soutient également ce projet.

L'association française BBCA fournit l’appui technique nécessaire à cette initiative qui vise à promouvoir la réduction de l'empreinte carbone des bâtiments sur l'ensemble de leur cycle de vie. Une commission scientifique a été mise en place pour assurer une approche indépendante. Co-pilotée par Artelia et Elioth by Egis, la commission rassemble une équipe d’experts en Analyse du Cycle de Vie et stratégies de décarbonation de l’immobilier.  La méthodologie européenne devrait être développée d'ici l'été 2022, permettant aux premiers bâtiments exemplaires en Europe de demander le label d'ici la fin de l'année. Dans un premier temps, les bureaux, le résidentiel et les hôtels seront ciblés.

Depuis 2016, plus de 300 projets en France, couvrant un total de plus de 2 millions de m² ont obtenu le label BBCA ou ont engagé la demande de labélisation. La mise en œuvre des meilleures pratiques   en termes de construction et exploitation bas carbone permet de réduire l'empreinte carbone d'un bâtiment de 30 à 50%, selon le niveau du label, par rapport aux méthodes de construction traditionnelles. Le label BBCA a également été un précurseur et a contribué à la nouvelle réglementation environnementale "RE2020" pour les bâtiments neufs en France.

Christophe Kullmann, Directeur Général de Covivio, rappelle : « Conscient de ses impacts sur l’environnement et de son rôle dans la transition écologique, le secteur démontre une nouvelle fois sa capacité à s’unir sur des sujets structurants. En cohérence avec sa stratégie de longue date sur ces enjeux, Covivio est ravi de se joindre à cette initiative paneuropéenne mobilisant des partenaires aux profils différents. Cette diversité constitue une véritable richesse pour la création de ce standard et ainsi faire face aux défis climatiques et énergétiques que nous devons tous ensemble relever. »

Pour Olivier Terrenoire, Global Head of Asset, Property Management and Sustainable Investing chez Generali Real Estate : « La décarbonation du portefeuille immobilier est une priorité essentielle de la stratégie ESG de Generali Real Estate. Elle se traduit par des engagements forts du Groupe Generali, en particulier une participation à l'Alliance des propriétaires d'actifs « Net Zéro » convoquée par l'ONU. Nous sommes fiers de travailler aux côtés d'acteurs clés européens, avec le soutien technique de BBCA et d'être un partenaire fondateur de cette importante initiative, afin d'aborder l'un des sujets les plus importants pour notre industrie, et de créer de nouvelles synergies sur ce chemin difficile. »

Stéphane Villemain, vice-président, Responsabilité sociale des entreprises (RSE) chez Ivanhoé Cambridge, : « Nous sommes fiers de soutenir cette initiative européenne qui représente une étape majeure vers la décarbonation du secteur immobilier. Il est nécessaire de mieux prendre en compte les niveaux d'émissions des bâtiments tout au long de leur cycle de vie, y compris lors de leur construction. Cette initiative représente une réelle opportunité d'étendre les pratiques bas carbone dans notre secteur et de positionner favorablement notre portefeuille sur le long terme. »

Stanislas Pottier, Senior Advisor auprès de la direction générale d'Amundi et Président de l'Association BBCA conclut : « Si nous voulons atteindre le Net Zéro en 2050, nous devons faire les choses correctement en matière de carbone dans les 15 prochaines années et pour cela, nous devons changer les pratiques dans les 2 à 3 prochaines années. Cela implique de mettre en place un véritable cadre de comptabilisation et d'analyse du CO2 pour les bâtiments, les villes et les portefeuilles. BBCA est heureux de soutenir cette initiative européenne de bâtiments à faible émission de carbone, en apportant son expertise technique acquise au cours des 6 dernières années, afin d'atteindre des mesures de CO2 et des labels européens, en coordination avec les travaux en cours au niveau de l'UE (Green Taxonomy, CSRD, NFRD...) et au-delà (ISSB)."

Lire la suite...


Articles en relation