Connexion
/ Inscription
Mon espace

Le chemin de croix du CAC 40

ABONNÉS

Commentaire de Fabrice Cousté, Directeur Général de CMC Markets France

Fortement érodées, les performances des marchés européens sont désormais nulles depuis le début de l’année. En cause, la recrudescence d’incertitudes sur la faculté de la zone euro à se tirer d’un environnement récessif.
C’est l’un des membres du conseil des gouverneurs de la BCE, Jens Weidmann, qui a ressassé le scénario d’une crise bien plus longue qu’attendue en Europe, avec potentiellement, un chemin de croix de « 10 ans avant de se remettre de la crise actuelle ». De quoi justifier, selon J. Weidmann, une baisse supplémentaire du taux directeur de la BCE à l’avenir, alors même que la Fed semble vouloir privilégier la voie inverse, celle d’une sortie progressive d’un dispositif monétaire ultra-accommodant à partir de l’été prochain.
Et même l’Allemagne, le meilleur élève de l’union monétaire n’échappe plus à l’atonie conjoncturelle. Le pays ne devrait bénéficier que d’une croissance faible en 2013, à seulement +0.4%.
Cet assombrissement des conditions macroéconomiques impacte les Bourses, qui ont corrigé dans de forts volumes d’échanges (30% de plus que la moyenne quotidienne habituelle), signe de l’évaporation de la confiance des investisseurs.

Assez rare pour être noté, ce mouvement d’aversion ne se traduit pas encore par la traditionnelle recherche de valeurs refuges : l’or, qui vient de connaître un revers historique en refluant de 18% depuis le 1er janvier, plombé par la fin programmée des mesures d’assouplissement quantitatif de la Réserve Fédérale, ne semble pas en mesure de bénéficier de la chute des actions ; pas plus que le cours du dollar U.S., qui semble plutôt disposé à lâcher du terrain face à l’euro, à court-moyen terme tout au moins.

 

---------- s'abonner aux lettres et newsletters d'Esteval Editions ----------

Lire la suite...


Articles en relation

BE - Culture & Société
ABONNES
[Etude] Vos corvées vous rendent plus sympathique que vos « talents innés »

Une étude de la Cass Business School (City University of London) affirme que le fait de mettre l'accent sur la notion d'effort plutôt que de talent naturel permet de faire meilleure impression lors d'un premier rendez-vous Les personnes devant faire bonne impression lors de rendez-vous galants ou d'entretiens d'embauche doivent mettre en exergue le dur labeur et les efforts consentis pour expliquer leur succès, d'après une étude récente de la Cass Business School. Dans l'étude intitulée...

BE - Culture & Société
ABONNES
Alerte JNA : l’état de santé auditif des jeunes est inquiétant

A 3 semaines de la 22e Journée Nationale de l'Audition, l'association JNA - Association d'alerte et de plaidoyer agissant depuis 22 ans en France - lance une alerte aux pouvoirs publics et aux acteurs de la santé sur l'état de santé des jeunes. Déjà en 2017, l'enquête Ifop - JNA « Smartphone : ami ou ennemi de notre santé auditive ? » apportait un éclairage fort inquiétant, questionnant l'impact des pratiques toxiques d'écoute de musique via les oreillettes sur la santé, en regard de l'enquête...

BE - Culture & Société
ABONNES
Les Européens veulent consommer plus local et responsable

Avec une croissance qui s'essouffle et des perspectives moins favorables pour 2019, la prudence grandit chez les consommateurs européens. Mais un autre mouvement se fait jour : ils se tournent de plus en plus vers une consommation plus locale considérée comme plus responsable. Tels sont les deux grands enseignements de la nouvelle édition de L'Observatoire Cetelem qui, depuis plus de 30 ans, décrypte et analyse les modes de consommation des ménages en Europe. Cette étude intitulée « Think local,...

BE - Culture & Société
ABONNES
Quelle place pour les énergies renouvelables chez les Français ?

A l'heure du grand débat national, les Français réaffirment leur désir de privilégier les énergies renouvelables pour l'avenir du pays. L'engagement des Français est important sur cette thématique, puisque 67% estiment qu'il leur revient également d'agir à leur échelle. L'amélioration énergétique de leur logement figure parmi les actions les plus citées, devant les changements de comportement en matière de déplacements, mais derrière les résolutions en faveur d'une consommation plus responsable...