Connexion
/ Inscription
Mon espace
Tribunes & Témoignages
ABONNÉS
Suivez-nous sur feedly

[Tribune] Plus de 9 millions de contrefaçons saisies par la douane française, un record dramatique !

L’Union des Fabricants (UNIFAB), association française de promotion et de défense de la propriété intellectuelle - qui regroupe plus de 200 entreprises et fédérations professionnelles, et son président, Christian Peugeot, tiennent à féliciter les autorités douanières et le Ministre Olivier Dussopt qui a annoncé la saisie de 9.1 millions de faux produits en 2021.

Malgré la situation pandémique, qui a mis, durant un temps, sur pause le monde entier, la vente de contrefaçons n’a pas faibli. Sur le podium des faux articles les plus saisis : 1,7 million de produits de soins corporels, 1,6 million de jeux et jouets, plus de 200 mille boissons et denrées alimentaires… des produits souvent dangereux pour leurs utilisateurs qui ne se doutent pas acquérir des contrefaçons, comme l’indique une étude Ifop qui confirme que 37% des consommateurs de faux produits pensaient acquérir un produit authentique, ce chiffre grimpant à 43% chez les 15-24 ans, sans doute malheureusement plus crédules.

Le travail acharné des douaniers, conjugué aux nombreuses formations dispensées par l’Unifab afin de leur donner les informations nécessaires à la reconnaissance des produits authentiques, démontre que l’alerte, émise depuis de nombreuses années tant sur l’augmentation pharaonique des contrefaçons, que sur la diversité des produits désormais concernés, était bien réelle.

Les achats en ligne favorisent également des modes d’acheminement compliqués à contrôler, notamment dans de petits colis, démultipliant ainsi le contrôle des agents opérationnels qui avaient pour habitude de saisir de grosses quantités de contrefaçons dans des conteneurs de plusieurs tonnes.

D’après une étude menée par l’Unifab auprès d’un échantillon de 25 entreprises membres, issues de tous les secteurs d’activités, plus de 27 millions d’annonces illicites en ligne ont été retirées par leurs soins en seulement 11 mois. Ces chiffres illustrent bien que la proposition de produits contrefaisants sur Internet, souvent à un prix approchant celui des vrais produits et avec la photo authentique, s’est intensifiée au gré de l’évolution des habitudes de consommation qui se sont concentrées sur le e-commerce, contribuant ainsi à la hausse vertigineuse des saisies de 62,5% entre 2020 et 2021.

Il est donc aujourd’hui absolument nécessaire que la France, qui préside actuellement le Conseil de l’Union Européenne, soutienne plus que jamais les propositions des entreprises qui souhaitent une législation forte pour réguler les ventes en ligne, à travers le Digital Services Act qui est discuté en ce moment même par Bruxelles. Ce qui est interdit off line doit l’être également on line, pour une transparence et une équité de marchés.

Christian Peugeot, président de l’Unifab conclut : « Je suis heureux de constater que protéger notre économie, notre patrimoine intellectuel, notre planète et surtout préserver la santé et la sécurité des consommateurs demeurent LA priorité ultime des agents opérationnels de la douane, qui ne cessent d’accroître leurs compétences pour empêcher la mise sur le marché de produits potentiellement dangereux. Je tiens à souligner que ces prouesses ne pourraient être si significatives sans une parfaite collaboration entre les entreprises et les autorités publiques dont je salue la longévité et espère qu’elle se perpétuera encore longtemps. »

 

Lire la suite...


Articles en relation