Connexion
/ Inscription
Mon espace
Initiatives
ABONNÉS
Suivez-nous sur feedly

[Initiative] Sapiendo Retraite renouvelle sa campagne d'information retraite gratuite auprès des femmes

Journée internationale des droits des femmes du 7 au 11 mars 2022

A l’occasion de la journée des droits des femmes, la fintech Sapiendo retraite se mobilise pour que les inégalités hommes-femmes au moment de la retraite ne soient pas une fatalité. Sapiendo agit pour que les femmes prennent conscience qu’en s’informant au plus tôt dans leur carrière, elles pourront faire de meilleurs choix et améliorer leur pension de retraite.

Sapiendo offre ainsi aux femmes, cette année encore, du 7 au 11 mars 2022, un conseil expert et gratuit sur leurs droits à la retraite.


1/ Les inégalités hommes-femmes se prolongent à la retraite
.

40% d’écart de retraite entre femmes et hommes : le miroir de 40 ans d’inégalités

Le rapport de la Drees « Les retraités et les retraites » 2021 souligne que les pensions de retraite des femmes sont, en moyenne, 40% inférieures à celles des hommes. Ces inégalités sont le miroir des inégalités de carrière entre hommes et femmes car la retraite est le reflet des rémunérations perçues tout au long d’une vie professionnelle.

Les chiffres sont éloquents : à la retraite, les femmes touchent en moyenne une pension brute de droit direct (hors pension de réversion) de seulement 1 145€ par mois alors qu’elle de 1 924€ pour les hommes ! Soulignons aussi qu’une femme sur deux (52%) perçoit une pension inférieure à 1 000€, contre 20% des hommes (rapport de mission « petites retraites », Mai 2021)

Mise en perspective de cet écart
▪ Cet écart se réduit. En 15 ans, il a diminué de 10 points, la situation professionnelle des femmes s’étant améliorée au fil du temps. Ainsi, pour les générations de jeunes retraités (nées en 1952), la différence est de 33% contre 54% pour les femmes nées en 1930.
▪ Les écarts varient en fonction des régimes de retraite du fait de règles de calcul différentes. Ainsi, l’écart pour les femmes fonctionnaires se réduit à 16%, car leurs pensions sont calculées sur la base du dernier traitement indiciaire détenu pendant au moins 6 mois, gommant ainsi certains accidents de carrière. Pour les autres régimes, la retraite est le reflet des 25 meilleures années ou même de toutes les années de la carrière, sans aucune possibilité de sélection.
▪ L’écart de pension entre femmes et hommes est corrélé avec le nombre d’enfants des femmes. Plus le nombre d’enfants est élevé, plus les pensions des mères sont faibles par rapport à celles des hommes. Ainsi, d'après l'Insee l'écart est de 19% quand les femmes n'ont pas d'enfants et passe à 50% quand elles en ont eu au moins 3.

2/ Sapiendo Retraite renouvelle sa campagne d’information gratuite spéciale Femmes

Fort du vif succès remporté par l’opération en 2021, Sapiendo a souhaité renouveler la semaine d’information gratuite à destination des femmes, à l’occasion de la Journée Internationale du Droit des femmes 2022.

Entre le lundi 7 mars et le vendredi 11 mars 2022, Sapiendo ouvrira gratuitement une hotline spéciale sur via le numéro 01 76 44 15 85.

Animée par ses experts retraite entre 12h00 et 14h00, cette hotline permettra aux femmes d’obtenir des réponses concrètes aux questions qu’elles se posent sur leur retraite et des conseils avisés.

3/ Sapiendo va plus loin avec des propositions concrètes pour améliorer la retraite des femmes

Pour améliorer cette situation et réduire les écarts de retraite entre les hommes et les femmes, Sapiendo propose des solutions qui pourraient être mises en place rapidement. Ces solutions reposent sur les 3 « I ».

Les Trois « I » : Comment réduire les écarts de retraite entre femmes et hommes ?

- I comme INFORMER : Prendre la bonne décision en cas de projet d’interruption ou diminution de l’activité professionnelle
INFORMER avec des fiches de paie plus lisibles qui mettent en évidence le total des cotisations retraite et les droits qui en découlent. Une rémunération, c’est à la fois un revenu immédiat (le montant que l’on touche tout de suite) et un revenu différé (droits acquis pour la retraite grâce aux cotisations versées). Cette information sur la rémunération différée qu’est la retraite permettra de prendre la bonne décision en cas de projet d’interruption ou diminution de l’activité professionnelle.

« Grâce à cette mesure, les femmes prendraient ainsi conscience de ce qu’elles perdraient en réduisant ou en interrompant leur activité mais également le niveau d’information en matière de retraite serait amélioré pour l’ensemble des Français. Ce qui n’est pas négligeable quand on connait le sentiment de manque d’information en la matière », souligne Valérie Batigne, fondatrice et présidente de Sapiendo Retraite.

- I comme INVITER À PARTAGER : Pour rétablir un certain équilibre en faveur de celui qui consent à une baisse d’activité dans l’intérêt du foyer
INVITER A PARTAGER LES POINTS RETRAITE. Au sein d’un foyer, il est très courant de partager les revenus immédiats. Sapiendo propose de partager, également, le revenu différé qui est généré par les cotisations retraite. Le partage des points retraites complémentaires est facile puisqu’ils sont attribués annuellement.

« Cette prise de conscience pourrait aussi permettre la mise en place d’un dispositif de partage de points retraite au sein du couple. Il est courant de partager ses revenus immédiats alors pourquoi ne pas partager les revenus différés, que sont la retraite », suggère Valérie Batigne.

- I comme INCITER À REPRENDRE UNE ACTIVITÉ PROFESSIONNELLE : Pour bénéficier d’une meilleure retraite
INCITER A REPRENDRE UNA ACTIVITE PROFESSIONNELLE en octroyant des « boosters » retraite.
« Enfin, comme le meilleur moyen d’améliorer sa retraite est encore de cotiser, il nous semblerait intéressant d’inciter les femmes qui ont interrompu leur carrière à la reprise d’une activité professionnelle grâce notamment à des « boosters » retraite qui accorderaient des droits supplémentaires gratuits incitatifs. Toutes ces mesures auraient non seulement un effet positif immédiat sur la retraite des femmes, mais en plus, elles seraient vertueuses pour l’équilibre de l’ensemble du système de retraite », conclut Valérie Batigne.

Cela rejoint également l’avis de la députée Madame Rixain : « La première idée consiste à inciter les femmes à exercer une activité professionnelle le plus longtemps possible et le plus complétement possible. Ce n’est pas qu’un sujet de femme ; c’est aussi essentiel d’un point de vue économique pour la croissance de notre pays. »

Lire la suite...


Articles en relation