Connexion
/ Inscription
Mon espace
Etudes & Enquêtes
ABONNÉS
Suivez-nous sur feedly

[Etude] Quelles tendances en 2022 pour l’e-santé ?

La crise sanitaire a bouleversé la vie des entreprises, les modes de relations et les interactions entre tous les acteurs de la santé. La transformation digitale s’est considérablement accélérée pour répondre aux enjeux et aux besoins provoqués par la crise.

Benoit Brouard, CEO et co-fondateur de Wefight, entreprise de e-santé spécialisée dans le développement d’applications (Vik) destinées aux patients atteints d’une maladie chronique ou d’un cancer et leurs proches, dessinent les tendances du secteur de l’e-santé pour 2022 et les années à venir en France.

- Une meilleure structuration du numérique en santé.

Le gouvernement a lancé plusieurs actions et d’organismes pour accélérer l’innovation dans le secteur de la santé par différents mécanismes de financement mais aussi l'évaluation des outils numériques dans le secteur et leur rémunération. Cette dernière est d’ailleurs le point bloquant dans la e-santé en France car il n’y a pas de business model économique et de rémunération claire pour inciter les professionnels de santé à utiliser ce type d’outils.

Cependant, 2022 est l’année du début du changement. Par exemple, nous allons sortir du programme ETAPES (Expérimentations de Télémédecine pour l’Amélioration des Parcours en Santé) qui est un programme d’expérimentation de solutions de télésuivi.

A partir de mi-2022 et suite aux résultats d’ETAPES, le Gouvernement pourra lancer des programmes de remboursement de solutions de télésuivi, qui est une évolution majeure dans le domaine de la e-santé.

- L’accélération du télésuivi

La Covid a permis d’accélérer la croissance de la télémédecine qui avait déjà un modèle de financement, mais elle a aussi démontré et validé le besoin et l’utilité du télésuivi.

La Covid-19 et la fin de ce programme d'expérimentation ETAPES va donner lieu à la mise en place d’un remboursement de solution de télésuivi.

« C’est une très belle évolution pour le secteur de la e-santé en France, car cela accélère le déploiement de ce type de solution au bénéfice du patient. L’intérêt pour le patient d’être bien “télésuivi” est de pouvoir rester chez soi et d’éviter d’aller à l’hôpital, les déplacements, le temps d’attente et même le risque de contamination en ce moment. Pour l'hôpital, les solutions de télésuivi permettent de réduire les coûts puisque finalement, cela coûte moins cher de prendre en charge un patient en dehors de l'hôpital et ça permet de générer des revenus s’il y’a un paiement des médecins et des infirmièrs.es lorsqu’ils suivent leurs patients à distance », rappelle Benoît Brouard.

- Rendre le patient acteur de son parcours de soin

Au-delà du développement du télésuivi, il y a une véritable prise en compte du patient et la volonté de donner aux patients un outil qui va centraliser toutes les données de santé (examens médicaux, radiographies, etc.) de l'utilisateur avec la plateforme mon espace sante.fr.

« Si l’ensemble des acteurs de la santé jouent le jeu et participent à ce projet, cet espace peut être un bel outil pour les patients afin d’améliorer la qualité de vie et mieux se repérer dans le parcours de soins. Cependant, ce service demande une très bonne interopérabilité de l’ensemble des acteurs du parcours de soin du patient », conclut Benoît Brouard.

Lire la suite...


Articles en relation