Connexion
/ Inscription
Mon espace
Immobilier
ABONNÉS
Suivez-nous sur feedly

(Etude] Les OPCI grand public ont repris des couleurs au 1er semestre 2021

Rock-n-Data publie son étude sur la performance des OPCI (Organisme de Placement Collectif Immobilier) au 1er semestre 2021.

L’OPCI Grand Public est un produit d’épargne qui présente les mêmes facilités de gestion que la SCPI. En effet, il permet à un investisseur de placer son argent dans un fonds dont l’actif est composé majoritairement d’immobilier physique (minimum 51% des actifs), ainsi que d’actifs financiers immobiliers (pouvant aller jusqu’au 44% du fonds) et d’une poche de liquidités (5% au minimum).

Dépendante partiellement de la volatilité des marchés, la performance des OPCI a été sensible à la baisse des cours en 2020. Cependant, le rebond économique et l’accélération des campagnes de vaccination ont largement relancé l’optimisme des investisseurs et permis aux OPCI d’afficher des performances positives sur ce premier semestre.  De plus, la réouverture des commerces et des hôtels, ainsi que le retour des salariés dans les bureaux ont entraîné un retour à une situation comparable à la vie pré-covid. Au premier semestre 2021, les OPCI Grand Public affichent de meilleurs résultats que ceux de 2020.

Lors de ce semestre, 3 nouveaux OPCI ont été lancés : Colivim, AMDG location meublée et PREIM ISR. Par ailleurs, on compte à ce jour 6 OPCI labellisés ISR, qui concilient performance économique et limitation de l’impact social et environnemental (France Europe Immo, Immo Diversification, Opcimmo, Edmond de Rothschild Immo Premium, Aviva Investors Experimmo ISR, PREIM ISR). Ils représentent à eux seuls 50% de l’actif net global.

Une performance positive

L’actif net global s’élève à près de 21 Mrds€ au 30 juin 2021, ce qui représente une hausse de 5,19% par rapport au 30 décembre 2020. Les OPCI offrent une performance globale de +2,20% que l’on peut expliquer par la revalorisation des valeurs de liquidatives de +0,45% et un rendement de +1,75% au 30 juin 2021.

Des perspectives encourageantes

Globalement, on peut observer un rebond important sur les marchés financiers. Le ratio d’endettement reste plutôt stable (20,84%), avec une légère augmentation de 2,56 bps par rapport au ratio d’endettement moyen (18,28%) en 2020. Bien que la crise sanitaire ait pesé sur l’activité des OPCI, l’immobilier se veut résilient. Le retour à la normale entrevu depuis quelques mois a permis aux OPCI de retrouver leur niveau stable.

 

 

 

Lire la suite...


Articles en relation