Connexion
/ Inscription
Mon espace
Initiatives
ABONNÉS
Suivez-nous sur feedly

[Initiative] Bureau Vallée capitalise sur le reconditionnement local

Bureau Vallée accentue ses engagements en matière d’économie circulaire et mise sur le marché du reconditionné à l’échelle locale

Engagée depuis des années en faveur d'une consommation plus responsable et plus respectueuse de l'environnement, l’enseigne Bureau Vallée affiche ses convictions en matière d’économie circulaire et se renforce sur la durabilité des produits. Imprimantes, produits high-tech ...l’offre des produits reconditionnés a pris plus d’envergure au sein de l’enseigne depuis la crise de la Covid-19.
Cette stratégie s’illustre par des partenariats avec des acteurs locaux pour le reconditionnement des imprimantes, une annonce qui intervient alors que se tient la Semaine Européenne de la Réduction des Déchets (SERD).

Bureau Vallée mise sur une économie circulaire de proximité :

Depuis 2012, Bureau Vallée propose des imprimantes reconditionnées. Aujourd’hui face au besoin grandissant de produits high-tech mais aussi en réponse aux changements de comportements des consommateurs, l’enseigne innove et se démarque en capitalisant sur une stratégie de réparation à l’échelle locale. En effet, chaque magasin Bureau Vallée va travailler en étroite collaboration avec une entreprise locale qui va diagnostiquer la réparabilité de l’imprimante et se charger de la remettre en état. Une fois reconditionnée, celle-ci retourne au magasin Bureau Vallée d’où elle est venue, afin qu’elle soit revendue aux clients.

Ce nouveau modèle de « reconditionneur local » est en cours de développement et actuellement 5 magasins ont déjà mis en place des opérations.

Dernièrement c’est le magasin de Bureau Vallée des Clayes-sous-Bois (78) qui s’est associé avec l’entreprise familiale ACONAI, spécialisée dans le reconditionnement de matériel informatique.

C’est le cas aussi au magasin Bureau Vallée d’Agen qui a collecté en 18 mois près de 200 imprimantes qui ont connu une seconde vie.

Avec ce nouveau modèle, Bureau Vallée s’est lancé dans un pari ambitieux, et les enjeux sont nombreux : 
- Redonner une seconde vie à des produits destinés à la destruction afin de réduire drastiquement les déchets. En moyenne, 30% du matériel informatique est reconditionné.
- Favoriser l'emploi local et soutenir une économie circulaire de proximité.
- Proposer une offre compétitive à ses clients. En effet, le matériel reconditionné coûte 30 à 50% moins cher que le neuf. Les produits reconditionnés sont garantis 6 mois.
- Offrir un service supplémentaire à ses clients en collectant leur ancien matériel.
- Réduire le bilan carbone de l’enseigne et augmenter la durée de vie des produits vendus chez Bureau Vallée.

« Nous restons fidèle à nos valeurs : la défense du pouvoir d’achat, la protection de l’environnement et l’ancrage local. Le modèle de reconditionneur local que nous proposons, réunit ces valeurs et vient comme une vraie réponse à un besoin de société », explique Adrien Peyroles Directeur Général de Bureau Vallée.

Un engagement historique pour faciliter l’économie circulaire

Plusieurs concepts ont été mis en place par l’enseigne Bureau Vallée au fil des années pour incarner cette volonté forte d’offrir des alternatives écologiques aux modèles existants. Parmi ceux qui occupent une place prépondérante dans la stratégie de l’entreprise : le reconditionnement.

En 1994, l’entreprise est l’une des premières à proposer le rachat de cartouches d’encre, se lançant ainsi dans une démarche d’économie circulaire. Puis, vient le rachat de calculatrices reconditionnées qui, à chaque rentrée scolaire, connaissent un succès fulgurant avec plus de 2500 calculatrices achetées et revendues l’année de la mise en place du rachat de celles-ci il y a 3 ans.

Bureau Vallée a été l’un des 1ers acteurs sur le reconditionnement de produits high-tech, avec les imprimantes, les disques durs, puis les ordinateurs et les tablettes et aujourd’hui de la téléphonie mobile. Les produits reconditionnés génèrent aujourd’hui près de 20% du chiffre d’affaires, et sont en augmentation par rapport à 2021.

« Depuis sa création, Bureau Vallée met en œuvre des solutions concrètes pour favoriser l’économie circulaire, éviter le gaspillage et garantir le recyclage de nombreux produits. Notre enjeu est de garantir des produits d’une grande qualité quasi identique à des produits neufs. Depuis la crise du Covid, les produits high-tech subissent une forte demande et le reconditionné est une réponse. La pandémie a fait basculer les consommateurs vers une réflexion sur leur propre consommation. Elle a convaincu de nombreuses personnes de la nécessité de changer de mode de consommation », conclut Adrien Peyroles.

Lire la suite...


Articles en relation