Connexion
/ Inscription
Mon espace
Etudes & Enquêtes
ABONNÉS
Suivez-nous sur feedly

[Etude] Complémentaires santé :80% des assurés favorables à une réforme du système de financement des soins

Depuis quelques années, le législateur cherche à plus encadrer les complémentaires santé : contrats responsables, ANI, 100% Santé, tableau de remboursements, taxes… À nouveau, l’Etat a lancé une réflexion sur l’articulation entre l’Assurance maladie et les complémentaires santé dont les conclusions seront connues prochainement.

Assurland.com, leader des comparateurs d’assurances en ligne, a questionné 300 internautes. Que pensent-ils des pistes envisagées pour transformer le système de santé ? Si l’idée d’une réforme est accueillie positivement, les Français sont mitigés face à la création d’une « grande Sécu ».

  1. Les internautes favorables à une réforme

80% des personnes interrogées considèrent qu’une réforme du système de santé est nécessaire. Déficit de la Sécurité Sociale, augmentation des cotisations de mutuelles, illisibilité des contrats… Les Français sanctionnent un système qu’ils jugent complexe et peu efficient. Pourtant, selon un récent rapport de la Cour des Comptes, la France est l’un des pays où il est le plus protecteur, avec un reste à charge des plus faibles.

  1. Plafonner les dépenses : une piste à explorer

Les Français sont sensibles à l’inflation des soins et des répercutions que cela peut avoir sur le montant de leur complémentaire santé. À l’image de ce qui est pratiqué dans les contrats dits « Responsables », 64% des répondants penchent pour une limitation de certaines dépenses de santé, comme les montures de lunettes dont le remboursement est désormais plafonné à 100€.

  1. Standardisation des offres : c’est non

Ils sont néanmoins contre l’idée de standardiser les contrats de mutuelle. 73% des personnes interrogées préfèrent continuer à choisir leur niveau de garanties et cotiser en fonction de celui-ci. Seuls 27% penchent pour l’idée d’une couverture universelle, quitte à bénéficier de prestations moins élevées.

  1. Sur la « grande Sécu », les avis sont partagés

La création d’une « grande Sécu », sujet qui agite l’ensemble de la profession, laisse les internautes mitigés. Si un peu plus de la moitié (52%) penche pour une nationalisation du système de santé avec une gestion unique des remboursements par l’Assurance maladie, l’autre (48%) préfère conserver une complémentaire à titre privé. Cette piste clivante sera-t-elle exploitée à quelques mois de la présidentielle ? Rien n’est moins sûr au vu du chantier d’envergure que cela pourrait représenter.

Lire la suite...


Articles en relation