Connexion
/ Inscription
Mon espace
Etudes & Enquêtes
ABONNÉS
Suivez-nous sur feedly

[Etude] Les Français épargnent pour aider leurs proches malgré la crise sanitaire

À l’occasion de la journée mondiale de l’épargne du 31 octobre, le dernier baromètre Carac-OpinionWay 2021 sur l’entraide familiale financière rappelle qu’en dépit de la crise sanitaire, les Français n’ont eu de cesse d’épargner cette année pour aider leurs proches, leurs enfants principalement, avec un soutien prononcé pour d’heureux événements familiaux. 

Principaux résultats du baromètre

  • Près de 4 Français sur 10 (37%) ont continué à épargner en 2021 pour aider un proche, toujours principalement un enfant (39% idem 2019) et davantage un parent (10% vs 6% en 2019) ; et 12% un petit-enfant (11% en 2019), 8% un grand-parent (7% en 2019), 4% un frère ou une sœur (vs 2% en 2019).

  • L’épargne demeure le moyen privilégié pour préparer l’avenir de ses enfants : 61% en vue des études supérieures, 52% pour le permis de conduire et 48% pour le premier achat immobilier (en hausse vs 42% en 2019).

  • Davantage de Français ont épargné en vue d’un heureux événement familial : 32% pour un mariage (vs 24% en 2019) et 30% pour aider pour la naissance d’un petit-enfant (22% en 2019).

  • L’épargne demeure la principale protection financière envisagée par 57% des Français pour leurs proches, devant un testament (25%), une donation (24%), un investissement immobilier (21%) ou un contrat de prévoyance (17%).
    Une épargne orientée à 72% vers les livrets d’épargne (livret A, LDD, LEP…) et à 50% vers une assurance-vie ; 18% vers un PEL et à 13% vers des valeurs mobilières.

  • Les Français ont moins épargné pour la perte d’autonomie mais ils continuent de privilégier cette solution financière : 51% ont utilisé l’épargne vs 60% en 2019 pour préparer leur perte d’autonomie et 36% vs 53% pour la perte d’autonomie d’un de leurs parents.

Lire la suite...


Articles en relation