Connexion
/ Inscription
Mon espace
Initiatives
ABONNÉS
Suivez-nous sur feedly

[Initiatives] Schroders investit dans Natural Capital Research

Schroders et Oxford Sciences Innovation (OSI) annoncent leur investissement afin d’accélérer le développement de la plateforme en ligne de NCR. Objectif : cartographier les actifs de capital naturel à l’échelle mondiale, avec de nouveaux investissements dans l’IA et l’analyse spatiale de premier plan.

Fondée en 2018, Natural Capital Research (NCR) est une organisation scientifique basée sur les données, spécialisée dans la mesure du capital naturel à l’échelle mondiale. Grâce à des techniques de modélisation et d’étude des données de pointe, NCR permet aux propriétaires fonciers et aux entreprises de cartographier le capital naturel fourni par leurs propriétés. Il s’agit notamment d’actifs importants pour le stockage du carbone, la séquestration du carbone, la protection contre l’érosion des sols, la gestion des risques d’inondation, la biodiversité, la qualité de l’eau et les loisirs. Elle est également spécialisée dans le conseil aux détenteurs d’actifs sur la manière d’améliorer leur valeur en capital naturel et de fournir les outils permettant de déclarer et de valider les augmentations de valeur au fil du temps.

NCR a lancé NatCap Map, un outil scientifique sur mesure de pointe, et a réalisé un certain nombre de projets de haut niveau et à succès pour les propriétaires fonciers, les sociétés de services aux collectivités et les entreprises, dont Schroders. Les services de CNR fournissent des recherches scientifiques rigoureuses qui peuvent être utilisées pour le développement de stratégies en termes d’ESG, de biodiversité, de connectivité et de bilan carbone neutre.

Avec la croissance significative du suivi et de la mesure notamment du carbone et de la biodiversité, cette plateforme deviendra un outil essentiel pour les détenteurs d’actifs, les gestionnaires d’actifs et les fournisseurs de capitaux. Elle a également le potentiel de valider selon les normes les plus élevées, les crédits carbones fondés sur la nature et l’utilisation du capital naturel dans la gestion des risques d’inondation, la qualité de l’eau et l’amélioration des sols.

Pour le professeur Kathy Willis, Directrice de NCR : « Considérer la nature comme un actif et la mettre au même bilan que les autres ressources d’une entreprise n’est plus considéré comme une curiosité. Les gouvernements, les entreprises et les individus du monde entier commencent à comprendre l’importance critique et la valeur des services écosystémiques fournis par leurs actifs naturels, notamment en matière de stockage et de séquestration du carbone.
La course est maintenant lancée pour déterminer l’emplacement et l’étendue de ces actifs importants, leur valeur, et où et comment les améliorer. C’est pourquoi nous sommes ravis de travailler avec Schroders et OSI dans le cadre de notre démarche de cartographie, de modélisation et d’amélioration des actifs de capital naturel à travers le monde. Ces organisations tournées vers le monde entier sont à l’avant-garde de la compréhension du potentiel et des possibilités énormes d’investir dans des actifs de capital naturel ; un potentiel non seulement pour compenser le carbone et l’ESG, mais aussi pour enrayer la perte de biodiversité mondiale et restaurer certains des écosystèmes les plus importants au monde. »

La préservation de notre capital naturel n’a jamais été aussi répandue. Le 30 juin 2021, le Comité d’audit environnemental (CAE) a lancé un document pour inviter le gouvernement à conserver et restaurer la biodiversité et les écosystèmes britanniques dans un contexte de préoccupation majeure de la part des pays du G7, le Royaume-Uni ayant le plus faible niveau de biodiversité. Le CAE a constaté que la politique et les cibles actuelles du gouvernement étaient insuffisantes pour faire face à la chute de la biodiversité et appelaient à des changements importants aux politiques individuelles en matière de biodiversité.

Peter Harrison, PDG du groupe Schroders, rappelle : « Depuis trop longtemps, les entreprises et le secteur financier se sont concentrées sur la croissance et les bénéfices comptables. L’absence de prise en compte correcte de l’impact sur le capital naturel revêt une importance réelle pour les investisseurs à long terme. Natural Capital Research a le potentiel de modifier fondamentalement la manière dont nous valorisons le capital naturel et comment cela évolue au fil du temps. Leur approche axée sur les données et fondée sur la science constitue la base d’un partenariat passionnant. »

Martin Fiennes, Directeur d’Oxford Sciences Innovation, poursuit : « OSI est ravie de faire partie du travail que NCR effectue pour apporter une modélisation rigoureuse de la mesure et de l’amélioration dans le domaine du capital naturel. » 

Le Conseil de NCR est composé du professeur Sir Dieter Helm, du professeur Kathy Willis et de M. Julian Metherell.  Des représentants de Schroders et OSI rejoindront le Conseil.

Dans le cadre du tour de financement, Blenheim Special Investments Holding Ltd, un véhicule conseillé par MW&L Capital Partners, renforce sa participation pro forma dans NCR.

Lire la suite...


Articles en relation