Connexion
/ Inscription
Mon espace
Questions de gestion
ABONNÉS
Suivez-nous sur feedly

[Questions de Gestion] Etat des lieux du marché immobilier étudiant

Etat des lieux du marché immobilier étudiant en 2021 par Le-Partenaire.fr

Villes étudiantes où les loyers des studios sont les plus chers :

  • Paris : 806€
  • Lyon : 566€
  • Bordeaux : 550€

Villes étudiantes où les loyers des studios sont les moins chers :

  • Rennes : 417€
  • Nantes : 424€
  • Grenoble : 428€

Plus de 54% des étudiants recherchent en priorité un studio/T1

C'est la fin de l’année universitaire pour la grande majorité des étudiants. Ces derniers vont enfin pouvoir profiter de leurs vacances. Cependant, ils vont devoir aussi préparer leur prochaine rentrée qui aura lieu en septembre. Il est temps pour nos étudiants de trouver un nouveau logement pour la rentrée.

Le-Partenaire.fr s’est alors penché sur ce marché de l’immobilier étudiant afin de déterminer une grille des loyers pratiqués au sein des 10 villes les plus étudiantes mais aussi pour définir les typologies de logements les plus demandées et les critères qui influencent la recherche de bien.

Le loyer moyen d’un studio (meublé et non meublé) parmi les 10 villes sélectionnées atteint 521€ par mois, hors charges. Néanmoins, cette moyenne cache de fortes disparités entre les villes.

Paris, Lyon et Bordeaux, les trois villes les plus chères

Paris, la capitale, devance très largement ses concurrentes avec un loyer moyen de 806€ par mois pour un studio. À la seconde place du classement, on retrouve Lyon avec un loyer moyen de 566€ par mois. La dernière place du podium est occupée par Bordeaux et ses 550€ en moyenne par mois.

Bordeaux est suivie par Strasbourg et Marseille. En effet, les loyers moyens des studios sont respectivement de 523€ et 520€. Ces villes connaissent une forte croissance des prix de l’immobilier par leur dynamisme et leur cadre de vie agréable qui attirent les étudiants.

Rennes, Nantes et Grenoble, des loyers très abordables pour les étudiants

Des 10 grandes villes, Rennes demeure celle qui détient les prix de l’immobilier les plus bas. En effet, le loyer moyen des studios est de seulement 417€ par mois. Rennes est la ville aux loyers les plus attractifs pour les étudiants. A titre de comparaison, pour un même logement, un étudiant à Rennes déboursera presque 2 fois moins qu’un étudiant parisien.

Nantes est la deuxième ville où les prix de l’immobilier sont les plus attractifs. Le loyer moyen d’un studio est de 424€ par mois. Grenoble, quant à elle, est la troisième ville la moins chère. Pour y louer un studio, il faut compter en moyenne 428€ par mois.

D’un point de vue immobilier, les économies réalisées par les étudiants installés dans ces trois villes sont donc considérables comparées aux très grandes villes du territoire.

Les critères déterminants des étudiants lors de la recherche d’un logement

Lors de la recherche d’un futur logement, certains critères comptent plus que d’autres pour les étudiants. En première position, le prix est un élément déterminant pour 95% d’entre eux. La sécurité dans le quartier arrive en deuxième position, avec 89% des étudiants qui l’évoquent comme un critère important. Puis, la proximité du logement avec les commerces pour 86%, leur futur lieu de travail pour 85% et enfin les transports en commun pour 81%. L’écologie semble également être un aspect décisif puisque l’efficacité énergétique du futur logement est considérée par 90% des étudiants comme un critère déterminant.

La grande majorité des étudiants connaissent une situation financière très précaire. Ces derniers vont donc centrer leur choix sur des types de logements bien spécifiques :

Le studio/T1 est le type de logement le plus prisé des étudiants (58%). En effet, ce type de logement est idéal pour un étudiant vivant seul et ne possédant que peu de moyens.

La colocation est le second mode de logement le plus plébiscité avec 17%. La colocation est une solution utilisée par de nombreux étudiants car elle permet de réaliser des économies tout en étant accompagné.

En troisième place, on retrouve la chambre étudiante (13%). Généralement peu coûteuse, elle offre cependant une superficie réduite par rapport aux autres catégories de logements citées.

Enfin, la dernière typologie de logement choisie est l’appartement T2 (12%) qui, avec une chambre séparée, nécessite un investissement plus coûteux.

Les montants des loyers des studios sont issus des annonces immobilières dédiées à la location, publiées sur notre site Le-Partenaire.fr et mises à jour quotidiennement. Le reste de l’étude est issu d’une enquête menée auprès de 312 étudiants entre le 1er et 20 juin.

Lire la suite...


Articles en relation