Connexion
/ Inscription
Mon espace
Tribunes & Témoignages
ABONNÉS
Suivez-nous sur feedly

[Tribune] 2ème anniversaire de la loi PACTE, quels impacts sur le crowdfunding ?

Le 22 mai prochain, la loi PACTE fêtera ses deux ans. Cette loi qui avait pour principal objectif de mieux orienter l’épargne des Français vers le financement des entreprises pour favoriser la croissance économique, est plus que jamais d’actualité face aux conséquences du Covid-19.

Quel bilan peut-on dresser de cette loi deux ans après ? Et principalement en 2020, année Covid ?

Quentin Romet, président de la plateforme d’investissement immobilier Homunity.com, apporte son analyse sur le sujet, notamment sur le marché du crowdfunding, directement visé par deux mesures phares :

- La première mesure consistait à relever le seuil du plafond de collecte par projet à 8 M€ contre 2,5 M initialement. Il apparaît que ce rehaussement de plafond a permis d’ouvrir la voie à des projets et des opérateurs plus importants. Pour preuve, en 2020, environ 24% des montants levés auront irrigué des projets supérieurs à 2,5 M€ et 15% d’entre eux auront financé des projets se chiffrant entre 5 et 8 M€. En 2021, un tiers des projets financés ont déjà dépassé les 2,5 M€, ce qui explique pourquoi les plateformes ont dû élargir leur base d’investisseurs, en faisant notamment appel à des cabinets en gestion de patrimoine.

- La seconde donnait la possibilité aux détenteurs de PEA-PME d'investir dans des obligations émises par une plateforme de financement participatif. Aujourd’hui, l’encours de l’investissement non coté est bien plus élevé que celui du côté puisque qu’on note un écart de plus de 720 Mrds€ entre ces deux catégories.

« Avec la crise sanitaire, les Français revoient leur façon d’investir puisqu’ils ont envie d’avoir un impact positif sur l’économie grâce à leurs placements, tout en bénéficiant d’une rentabilité potentiellement élevée », conclut Quentin Romet.

Lire la suite...


Articles en relation