Connexion
/ Inscription
Mon espace
Tribunes & Témoignages
ABONNÉS
Suivez-nous sur feedly

[Tribune] Le mentoring entre entrepreneurs : un projet riche de sens et de partage

Par Antoine Vettes, CEO et co-fondateur d’UpSlide, membre de Réseau Entreprendre Paris

Véritable incubateur de talents, la France se positionne comme l’un des pays les plus dynamiques en matière de création d’entreprises : près de 850 000 nouvelles structures en 2020, soit 4% de plus qu’en 2019.

Si l’on ne peut que se réjouir d’un tel phénomène qui atteste de la volonté des Français de vivre leurs rêves et de prendre en main leur destin, on peut tout de même s’interroger sur le taux d’échec de très nombreux projets (en moyenne, plus de 50 000 par an). En effet, entre vouloir se lancer et créer un projet qui sera viable dans la durée, il y a une forte différence. La bonne idée est souvent loin de suffire et son exécution ne s’improvise pas. Il est nécessaire de bénéficier de compétences étendues, de faire preuve de beaucoup de persévérance et surtout de savoir bien s’entourer. Autant de points qui doivent être maîtrisés pour réussir son projet.

Présenté comme un simple concept il y a encore quelques années, le mentoring est aujourd’hui une réalité concrète portée par des centaines d’experts et de chefs d’entreprises qui souhaitent mettre au service des nouveaux entrepreneurs leurs compétences de manière désintéressée. Une initiative qui fait des émules et devrait permettre d’accroître significativement le succès de nombreux projets en accompagnant les entrepreneurs dans leur capacité à franchir les obstacles de la création et du développement de leur entreprise.

Savoir s’entourer et écouter

Par où commencer, qui recruter, sur quels marchés se développer, vers quelles sources de financement se tourner… L’entrepreneur qui se lance dans l’aventure de la création de sa propre entreprise fait face à des milliers de questions. Echanger sur son projet, ses interrogations, ses doutes, peut être source d’accélération en évitant de perdre du temps en mauvaises orientations. La notion de mentoring prend alors tout son sens : cette approche consiste à se tourner vers des entrepreneurs qui ont passé avec succès le cap de la création d’entreprise et qui ont connu les mêmes interrogations.

Bien sûr, les mentors ne sont pas là pour piloter la stratégie des projets sur lesquels ils interviennent, mais simplement pour écouter les créateurs et les amener à se poser les bonnes questions. Cela passe par un échange de bonnes pratiques et d’expériences que le mentor a pu vivre tout au long de sa vie professionnelle. Les créateurs d’entreprises ne sont alors plus seuls à affronter certains obstacles, et avancent plus sereinement dans le lancement de leurs opérations ou la résolution d’une difficulté en prenant du recul.

Prendre plaisir à échanger et faire grandir les autres

Du point de vue des mentors, l’expérience est également riche de sens et permet aux chefs d’entreprises et autres experts de partager leurs savoir-faire et d’échanger sur des projets passionnants. Il s’agit d’un véritable apport intellectuel, mais également d’avoir un impact positif sur le lancement de jeunes initiatives. Cela s’inscrit donc dans le cadre d’une démarche bienveillante et d’échange entre pairs.

Cette fraîcheur d’échange amène aussi le mentor à réfléchir parfois différemment et à étudier de nouvelles pistes qui pourront également avoir un impact sur sa propre réflexion et ses projets. L’échange est donc réellement bidirectionnel et source d’apport pour les deux parties. À ce jour, ces initiatives semblent gagner en popularité et sont largement promues par de nombreuses organisations, à l’image de Réseau Entreprendre par exemple. À l’heure de la montée en puissance des projets participatifs, le mentoring semble donc plus que jamais pertinent et utile à l’écosystème entrepreneurial.

Lire la suite...


Articles en relation