Connexion
/ Inscription
Mon espace
Initiatives
ABONNÉS
Suivez-nous sur feedly

[Initiatives] Et si la France devenait une PME nation ?

C'est le défi que se sont lancées les Forces Françaises de l'Industrie, Club d'entrepreneurs fondé en 2019 par Laurent Moisson, Gilles Attaf et Emmanuel Deleau, en créant le tout premier accélérateur de PME en France au printemps 2020.

Un an après son lancement, l'accélérateur de PME des Forces Françaises de l'Industrie continue de se développer en accueillant de nouveaux partenaires et de nouvelles entreprises

Au cœur de cette initiative : la conviction qu'il faut donner aux PME les moyens de leur développement en investissant massivement dans la technologie, dans le marketing et dans les ressources humaines dès leurs débuts, comme savent le faire les start-ups. Et cela, afin d'atteindre rapidement une taille critique qui va leur permettre de dégager des bénéfices tout en continuant d’investir, de se développer et d’innover. Miser sur les PME en leur donnant les moyens de grandir est un axe incontournable de la réindustrialisation française.

Microsoft France rejoint l'aventure comme partenaire

Microsoft France, avec sa solution « Ma PME numérique », rejoint l'équipe de partenaires qui accompagne l'accélérateur de PME. Le but de « Ma PME numérique » est d’aider les PME Françaises à rattraper le retard qu’elles ont sur leurs voisines Allemandes, Italiennes ou Anglaises. Contrebalancer le coût salarial plus important de notre modèle social, mieux piloter ses stocks, son bilan carbone, augmenter l’efficacité de sa politique commerciale passe par la maîtrise des usages et des technologies digitales. Voilà pourquoi les Forces Françaises de l’Industrie et « Ma PME numérique » proposent des formations gratuites, des avis d’experts et des retours d’expériences de patrons de PME qui se sont engagés sur le chemin de cette transition.

Développement de l’expertise à temps partagé

L’accès à des ressources humaines de bon niveau est souvent difficile pour des PME qui n’ont pas encore atteint la taille critique. N’ayant pas les moyens de s’offrir les services de professionnels expérimentés, trop d’entreprises se tournent vers des profils sous-dimensionnés (notamment stagiaires). Or, la performance d’une entreprise dépend d’abord et avant tout de la qualité de ses expertises.

Les Forces Françaises de l’Industrie proposent donc de mutualiser le coût de certains de ces profils entre plusieurs entreprises. Elles viennent de passer un partenariat avec « French Flair Acceleration », une structure spécialisée en « expertise à temps partagé » qui permettra aux entrepreneurs du club de disposer, dans toute la France, de ressources professionnelles de haut niveau en en partageant le coût avec d’autres.

Ouverture régionale et internationale

Longtemps reporté du fait des restrictions dues à la pandémie, l’ouverture des antennes régionales FFI revient à l’ordre du jour avec la perspective du déconfinement : Lille, Aix-Marseille, Nantes, Lyon, Clermont-Ferrand sont au programme en attendant d’autres annonces. Les membres du club FFI déjà sur place sont à la manœuvre pour mailler un écosystème aussi dynamique qu’enraciné. La puissance d’entre-aide revendiquée par les FFI s’en trouvera largement renforcée : en s’appuyant sur ces antennes locales, il sera bien plus simple pour une PME locale de trouver des partenaires, des fournisseurs ou des marchés à l’autre bout de la France.

Un déploiement qui s'étend également à l'international avec en ligne de mire l'Espagne, le Portugal, la Suisse, la Belgique et le Luxembourg afin d’aider les PME Françaises à exporter et à trouver des investisseurs capables de renforcer leurs fonds propres.

Une 3ème levée de fonds en cours

Pour accompagner le développement des PME incubées, les FFI ont déjà levé 2,5 M€ via le French Touch Fund (véhicule de financement des FFI) et viennent de lancer une nouvelle campagne de collecte de 3 M€ auprès d’entrepreneurs et de financiers désireux de financer le développement de l’économie réelle.

 

Lire la suite...


Articles en relation