Connexion
/ Inscription
Mon espace
Etudes & Enquêtes
ABONNÉS
Suivez-nous sur feedly

[Etude] Vers une augmentation de 26% des faillites dans le monde en 2021 ?

Selon l’étude Défaillances 2021 réalisée par les économistes d’Atradius, la suppression progressive des programmes étatiques d'aides et le retour à la normale de l’application de la loi sur les faillites devraient entraîner une détérioration significative des défaillances au niveau mondial.

Malgré la profonde récession provoquée par la pandémie de Covid-19 l'année dernière, le pic attendu des faillites mondiales ne s'est pas produit. Au niveau mondial, le nombre de faillites a diminué d'environ 14% en 2020, certaines des plus grandes économies européennes, à savoir l'Espagne, l'Allemagne, la France et le Royaume-Uni, enregistrant des baisses de 14, 17, 40 et 27%. Aux Pays-Bas, les faillites ont diminué de 17% en 2020, par rapport au niveau déjà bas de 2019.

La Turquie et l'Irlande sont les deux seuls pays étudiés où les faillites ont augmenté l'année dernière. En Turquie, les entreprises ont été confrontées à des conditions de financement plus strictes et à un soutien limité du gouvernement. En Irlande, l'augmentation n'a été que de 1%.

Deux facteurs peuvent expliquer la tendance à la baisse frappante des faillites. Premièrement, de nombreux pays ont apporté des modifications à leur régime des faillites, afin de protéger les entreprises. Deuxièmement, les gouvernements du monde entier ont pris des mesures fiscales pour contrer les effets économiques négatifs de la pandémie et soutenir les petites entreprises, en particulier.

Augmentation des faillites attendue dans toutes les grandes régions du monde

Malgré le déploiement des vaccins et les chiffres de croissance attendue positifs, nos analystes prévoient une augmentation de 26% des faillites au niveau mondial, en 2021. Une augmentation est prévue dans toutes les grandes régions et tous les pays examinés, à l'exception de la Turquie, où les faillites étaient déjà en hausse en 2020. Les augmentations les plus importantes sont attendues en Australie, en France et à Singapour.

Ces prévisions reposent principalement sur des perspectives de suppression progressive des mesures de soutien gouvernementales locales, de réouverture des tribunaux et de reprise des procédures de faillite. Par conséquent, de nombreuses entreprises qui ont été sauvées l'année dernière par les mesures de soutien, déposeront probablement le bilan en 2021. Les pays où l'on s'attend à la plus forte hausse des faillites en pourcentage cette année, sont ceux où le nombre de faillites a été exceptionnellement bas en 2020.

Les niveaux de faillite devraient rester élevés à la fin de 2021

Les niveaux de faillite dans presque tous les pays examinés - à l'exception de l'Allemagne, de la Grèce, de la Nouvelle-Zélande et de la Roumanie - devraient être plus élevés à la fin de 2021 qu'avant le déclenchement de la pandémie de Covid-19. L'Espagne et les Pays-Bas figurent parmi les pays qui devraient connaître la plus forte augmentation des faillites, si l'on considère les prévisions pour 2020 et 2021. Cela est dû à une réaction relativement forte des faillites aux fluctuations du PIB traditionnellement observées dans ces pays.

 

Lire la suite...


Articles en relation