Connexion
/ Inscription
Mon espace
Entrepreneuriat
ABONNÉS
Suivez-nous sur feedly

[Initiatives] Le numérique à impact crée des emplois

En six mois, Digital4Better, l'entreprise du numérique à impact, a recruté 20 collaborateurs

Alors que la pandémie de Covid-19 a déjà généré la suppression de près de 160 000 emplois et que 25% des entreprises risquent d'être à court de liquidités dans les mois à venir, de jeunes pousses affichent une croissance insolente. Leur secret ? Un concept en phase avec les enjeux du moment et de demain, à l'image de Digital4better, une nouvelle entreprise spécialisée dans le numérique à impact.

Concrètement, il s’agit de mettre le numérique en ligne avec les engagements sociétaux des entreprises et des organisations publiques. Car, plus que jamais, il y a un challenge à relever : concilier transformation numérique et responsabilité sociétale, deux facteurs-clés de compétitivité. Les organisations ont d'ailleurs conscience qu'il s'agit d'une priorité quand 80 % des Français (et donc des clients !) estiment qu'elles doivent agir pour résoudre les problèmes sociétaux (source : étude Edelman) et 63% font davantage confiance à celles qui proposent des produits durables (étude Ademe).

Lancée il y a 6 mois, Digital4Better a notamment bénéficié de la confiance de La Poste, Enedis, Système U, Audencia, BPCE Casden, Laboratoire Science & Nature…

Portée par cette belle dynamique, Digital4Better prévoit de recruter 60 collaborateurs sur 2 ans. Un numérique à impact au service d'une performance durable

Alors que la responsabilité sociétale des entreprises (RSE) est devenue un véritable critère d'investissement (exemple), de plus en plus d'organisations ont besoin d'être accompagnées pour relever un triple défi :
- coupler transformation numérique et transition écologique ;
- faire du numérique un formidable levier social et non une source d’exclusion ;
- valoriser leur responsabilité sociétale, très importante pour des salariés et clients en quête de sens.

Or jusqu'à présent, ces trois problématiques, pourtant étroitement liées, étaient souvent traitées de manière distincte, ce qui diminuait l’impact des initiatives mises en œuvre. D'où le succès du concept Digital4Better ! Cette tribu d'experts passionnés réalise des plateformes numériques à la performance durable. Leur objectif : imaginer, dans sa conception et sa mise en œuvre, un numérique plus respectueux de la Planète et des Hommes.

Frederick Marchand, co-fondateur, souligne : « Nous concevons et réalisons des outils digitaux avec un meilleur impact qui apportent toujours un triple ROI : économique + environnemental + social. »

Digital4Better est reconnue par l'Etat comme Entreprise Solidaire D’utilité Sociale et est un acteur engagé au sein de l'INR (Institut Numérique Responsable). Elle compte aussi parmi les premières B Corp en France, une certification attestant de sa capacité à répondre à des exigences sociétales et environnementales, de gouvernance ainsi que de transparence envers le public.

Une pluralité de talents recrutés

Les experts Digital4Better sont actuellement répartis sur 3 tribus : Rennes, Nantes & Paris. Parce qu'il faut des talents pluridisciplinaires pour répondre avec efficacité aux besoins des clients, la start-up recrute des profils variés, qui interviendront dans une approche forfaitaire ou en mission. Les makers recrutés sont essentiellement : Développeur fullstack, Leadtech, DevOps, Architecte et Scrum Master, UX /UI.

Une réponse sur-mesure pour créer une transformation numérique durable

Contrairement aux idées reçues, le numérique peut avoir un impact négatif car, s'il n'est pas maîtrisé, il peut devenir une source de pollution, d'exclusion et, compte tenu de son obsolescence, de gaspillage. Grâce à une solide expertise de la transformation numérique des entreprises et à une méthode agile capitalisée (AI4B : agilité au service d'un impact positif), Digital4Better va questionner globalement tous les développements :

  • utile : est-ce que le service rendu répond à un réel besoin ? ;
  • utilisable : est-ce que le service développé répond à tous les enjeux ergonomiques pour permettre un usage dans toutes les situations ? ;
  • utilisé : est-ce que le service développé est finalement utilisé ?

Cette démarche permet de :

  • limiter l'empreinte environnementale : éco-conception des développements, sobriété numérique des architectures.
  • développer l’accessibilité aux services numériques (illectronisme, handicap, …) avec une lecture critique (éthique, IA et marketing, données personnelles…).
  • rationaliser les fonctionnalités au service d’un meilleur usage et interroger la frugalité.

Frédérick Marchand conclut : Nous aurons réussi si nous générons le maximum d'impacts positifs sur la société. Notre forte croissance et la création d'un modèle économique viable ne sont qu'un moyen pour atteindre ce but qui nous motive au quotidien. C'est tout simplement notre raison d'être !

Lire la suite...


Articles en relation