Connexion
/ Inscription
Mon espace
Etudes & Enquêtes
ABONNÉS
Suivez-nous sur feedly

[Etude] La crise révèle l'agilité des TPE françaises, selon une étude Vistaprint

Un an après le premier confinement en France, 77% des chefs d'entreprise ont adapté ou ajouté de nouvelles offres de produits ou de services à leur activité.

Parmi eux, ils sont un quart à affirmer avoir complètement réinventé leur entreprise, en commençant à vendre des produits et des services totalement différents, tout en ciblant un nouveau type de clientèle. Quatre sur dix disent, quant à eux, avoir effectué au moins un changement important pour s'adapter à la pandémie, tels que l'ajout d'un e-shop, la livraison ou un service de « click and collect ». Enfin, 61% indiquent que ces changements profiteront à leur entreprise sur le long terme.
 
L'étude Vistaprint réalisée avec l'institut d'étude OnePoll montre également que, malgré une année mouvementée, 65% des chefs d'entreprise restent optimistes pour 2021, tandis qu'un tiers estiment que leur chiffre d'affaires augmentera cette année.


L'étude révèle également les stratégies mises en place par ces chefs d'entreprise pour faire face à cette crise économique sans précédent. Finalement, quelles conclusions tirent-ils de cette année très spéciale où tout l'écosystème du travail a dû s'adapter ?


Retour sur les résultats.


Pour Sabine Leveiller, Directrice Générale de Vistaprint France :
« A la différence de 2008, ce que nous vivons aujourd'hui va au-delà d'un impact économique : beaucoup d'entreprises ont dû se transformer, naviguant souvent à vue. Modes de travail, nouveaux canaux de distribution et de commercialisation, etc. Les chefs d'entreprise ont fait preuve d'une inventivité remarquable et d'une résilience à toute épreuve. Cette nouvelle étude montre en effet que près de 77% d'entre eux ont modifié leurs offres de services ou leurs produits. » 
Sabine Leveiller poursuit : « Vistaprint a toujours été le partenaire des TPE dans leur transformation, afin qu'elles révèlent tout leur potentiel en proposant des solutions de marketing et de design qui permettent aux entreprises de se démarquer, notamment dans ce contexte inédit. »
 

Un an après : comment les TPE françaises ont réussi à s'adapter face à la crise ?

 
TOP 5 des changements opérés par les chefs d'entreprise pour faire face à la crise et qu'ils comptent maintenir pour 2021 :
- 60% ont créé ou mis à jour la présence de leur entreprise en ligne, avec par exemple la création de sites web vitrines ou de comptes sur les réseaux sociaux.
- 58% ont adapté ou ajouté de nouvelles offres de services ou de produits.
- 51% ont ciblé un nouveau type de clients.
- 48% ont commencé à vendre leurs produits ou services en ligne grâce à la création d'un e-shop.
- 46% ont mis en place un paiement sans contact. 

66% des répondants affirment aussi que les changements qu'ils ont réalisés pour améliorer ou développer leur business ont été positifs, voire très positifs.
On note également qu'en raison des préoccupations d'hygiène concernant l'échange d'espèces, 80% des chefs d'entreprise de la région Hauts-de-France et 54% de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur, deux régions particulièrement touchées par le virus, ont mis en place de nouveaux modes de paiement sans contact.
Enfin, les chefs d'entreprise qui ont effectué des changements stratégiques pour leur TPE afin de faire face à la crise, ont investi 617€ en moyenne, et ils sont près de 45% à avoir dépensé plus de 500€.
 
Renforcement de leur présence en ligne
Parmi les chefs d'entreprise qui ont adapté leur activité, 60% d'entre eux déclarent avoir mis en place une nouvelle stratégie commerciale axée sur une présence en ligne renforcée, qu'ils comptent maintenir après la crise. Et ce sont les plus jeunes (moins de 35 ans) qui l'ont fait le plus (70%).
 
Les régions qui ont le plus développé leur présence commerciale en ligne et comptent maintenir ce changement sont : Hauts-de-France (70%) ; Auvergne-Rhône-Alpes (67%) à égalité avec Grand Est, et enfin, Nouvelle Aquitaine (62%) ex aequo avec Provence-Alpes-Côte d'Azur.
 
On note aussi que 40% des chefs d'entreprise interrogés ont développé une stratégie dédiée « Réseaux Sociaux » et, sans surprise, ce sont les plus jeunes qui arrivent en tête (près de 50% des 18 - 34 ans et 45% des 35 - 44 ans).
 
Quels sont les réseaux sociaux qui cartonnent auprès des chefs d'entreprise ?

55% des chefs d'entreprise indiquent que Facebook a été le réseau social le plus efficace pendant la pandémie pour trouver de nouveaux clients. Suivi par Instagram, avec 23% d'entre eux qui l'affirment, notamment les entrepreneurs les plus jeunes (35% des 18 - 34 ans). 

Comment les aides gouvernementales ont-elles été utilisées ?

 
En moyenne, 10% de l'aide reçue par les chefs d'entreprise interrogés ont été utilisés pour développer le marketing de l'entreprise.
 
Parmi ceux qui ont reçu une aide financière du gouvernement :
- 14% l'ont utilisé pour mettre à jour leurs outils marketing tels que des flyers, cartes de visite etc.
- 12% pour améliorer l'optimisation des moteurs de recherche (SEO) de leur site web.
- 12% pour acquérir de nouvelles compétences (cours en ligne, webinaires).

On note qu'ils sont 49% à avoir bénéficié d'une aide gouvernementale, et que 27% ne l'ont pas encore utilisé, attendant sans doute de voir quel sera le meilleur investissement à faire dans les prochains mois pour leur entreprise.
 
Les chefs d'entreprises restent optimistes pour 2021 
 
Ils sont 65% à le penser et 33% sont convaincus que leur chiffre d'affaires augmentera en moyenne de 18 % au cours des 12 prochains mois. Et ce sont les jeunes les plus optimistes, puisqu'ils sont près de 40% à penser qu'il sera en hausse.
 
Une grande partie de cet optimisme repose sur l'évolution de la pandémie en 2021. À la question : « Lequel des éléments suivants sera le plus important pour le succès de votre entreprise au cours des 12 prochains mois », près de la moitié (48%) ont déclaré de ne pas avoir de nouvelles mesures de confinement ; 27% qu'il sera nécessaire de continuer les programmes d'aide et de subventions pour les soutenir et 24% pensent que cela se jouera sur le déploiement efficace du programme de vaccination.
 
Et dans 5 ans : quels seront les plus grands changements pour les TPE ?
Les consommateurs feront preuve de plus de fidélité et soutiendront davantage les entreprises, selon 41% des chefs d'entreprise interrogés.
37% affirment également que les TPE devront mettre davantage l'accent sur leur présence numérique et leurs offres en ligne, et 24% pensent qu'une augmentation du tourisme domestique est à prévoir, ce qui pourrait stimuler l'activité des petites entreprises locales.
Enfin, pour 22% d'entre eux, il y aura un soutien plus fort de la part des consommateurs pour les entreprises dites « durables » et soucieuses de l'environnement.

Lire la suite...


Articles en relation