Connexion
/ Inscription
Mon espace
Entrepreneuriat
ABONNÉS
Suivez-nous sur feedly

[Témoignages] « Solidarité Entreprises Covid » vient en aide aux entrepreneurs

Experts de la prévention et du traitement des difficultés, les Administrateurs et Mandataires Judiciaires ont mis en place une nouveau dispositif citoyen qui se tiendra jusqu’au 18 décembre inclus.

Ils proposent aux entreprises un « diagnostic gratuit » sur les aides et solutions qui s’offrent à elles pour faire face à l’urgence de trésorerie.

Parmi les appelants, les secteurs dont l’activité a dû être totalement ou partiellement arrêtée sont les plus représentés : commerçants (25%), hôtellerie-restauration (21%), voyage (15%) et événementiel (10%).
Une majeure partie sont des TPE (70%) et micro-entreprises (20%).
De nombreuses questions portent sur le fonds de solidarité pour les indépendants (48%), le report des échéances sociales et fiscales (10%) et les mesures de prévention pour renégocier avec ses créanciers, partenaires bancaires, bailleurs (7%).

Jusqu’au vendredi 18 décembre 2020, et du lundi au vendredi de 9h30 à 17h accéder au site dédié.

Plus de 150 administrateurs judiciaires volontaires, présents tous les jours, sur l’ensemble des départements, pour proposer aux entreprises un entretien confidentiel pouvant durer entre 30 et 45 mn, sans prise de rendez-vous. Toutes les entreprises, restaurateurs, commerce de détails, PME, industries, services, peuvent être accompagnés par ce dispositif citoyen.


Un dirigeant de PME qui a appelé le Numéro Vert explique :
« Un expert répond immédiatement et vous écoute. Le diagnostic permet d’échanger confidentiellement sur son activité, sa situation de trésorerie, ses découverts bancaires, les relations avec ses bailleurs, et avec ses fournisseurs ou partenaires financiers et sur toutes les solutions qui s’offrent à nous. Cela m’a permis de mieux connaitre les solutions juridiques qui existent dans le droit français pour traiter les difficultés, comme les mesures de prévention ‘conciliation’ ou ‘mandat ad hoc’ qui sont confidentielles et qui permettent de se redonner du temps. »

Christophe Basse, Président du Conseil National des Administrateurs Judiciaires et Mandataires Judiciaires (CNAJMJ), précise : « L’objectif de cette opération citoyenne d’ampleur nationale : 'ne pas laisser une crise économique se propager’ et faire que les dirigeants restent dans l’anticipation. Dans certains cas, les mesures de soutien ne suffisent plus. Nous voyons des dirigeants craindre de perdre l’entreprise qu’ils ont mis une vie à bâtir du fait de l’urgence de trésorerie qu’ils subissent. Nous devons les aider. Des outils de prévention et de traitement de la dette existent ! Se renseigner et s’en servir lorsque la situation le demande est un acte de ‘bonne gestion’. Certaines de ces solutions permettent de renégocier ou geler ses créances dans un cadre protégé, et peuvent être ‘confidentielles’ si l’entreprise a su activer suffisamment tôt ces mesures ‘amiables’ ».

Les difficultés touchent toute la France : le top 5 des départements les plus appelés ont été l’Ile-de-France (30%), la Provence Côte d’Azur (14%), les Hauts de France (14%), le Centre Val de Loire (11%) et la Bretagne (11%).

- Vidéos pédagogiques ICI

Lire la suite...


Articles en relation