Connexion
/ Inscription
Mon espace
Placements
ABONNÉS
Suivez-nous sur feedly

[Placements] Placement responsable et défiscalisation via les GFI

Comment investir dans la forêt à partir de 1000€ et bénéficier d’une réduction d’impôts de 25% - avant le 31 décembre 2020 - ?

La fin d’année approche à grands pas, les français(es) ont la possibilité d’investir dans différentes solutions de placements. L’année 2020 a vu la création d’un nouvel outil dans l’univers de l’épargne : le groupement forestier d’investissement (GFI). Dans ce contexte, Meilleur-GF.com dresse un document des éléments clés à connaître et étudier avant d’investir dans un GFI.

Diversification patrimoniale

Investir dans la forêt au travers des groupements forestiers permet de se constituer un patrimoine tangible, décorrélé en partie des marchés financiers et immobiliers. Un placement adossé à des actifs long terme : le bois et la terre. Des actifs offrants de multiples atouts allant de la diversification d'un patrimoine global à sa transmission. La diversité des forêts détenues par ces fonds en fait un bon outil de diversification patrimoniale vert et durable.

Investissement responsable

La forêt est un acteur efficace de la lutte contre les émissions de CO2, l’effet de serre et le réchauffement climatique. Lorsqu’ils poussent, les arbres libèrent l’oxygène que nous respirons et absorbent jusqu’à 15% du CO2 présent dans l’atmosphère (en France source ONF).
Entretenir des forêts et récolter les arbres à maturité permet de s’assurer que le CO2 absorbé reste stocké et incite donc à planter de nouveaux arbres qui absorberont à leur tour du CO2. Un cycle durable et vertueux pour la planète est ainsi mis en place.

Le marché de la forêt

En France, la forêt représente 31% du territoire français (un chiffre en constante augmentation) et est détenue à 75% par des propriétaires privés. Il s’agit d’un important patrimoine familial transmissible. La forêt est également un outil de diversification dans lequel il est possible d’investir. Si l’exploitation de la forêt s’inscrit dans une tradition longue (le bois d’œuvre (destiné à la construction), le bois d’industrie et le bois-énergie), elle reste sous-exploitée en France et constitue alors un placement à potentiel. Ce secteur connait une croissance continue depuis quelques années.
En effet, le prix moyen des forêts a augmenté d’environ 3% par an depuis 20 ans (Chiffre SAFER 2019). Les groupements forestiers sont des fonds gérés par des sociétés de gestion (agrées par l’autorité des marchés financiers). Ils détiennent un ou plusieurs massifs forestiers et ont pour objet leur amélioration, leur équipement, leur exploitation et leur gestion. L’épargnant(e) qui achète des parts de groupement forestier devient associé(e) du GF.

Quelle est la fiscalité applicable aux groupements forestiers ?

L’investissement dans les forêts est soumis à une fiscalité particulière, qui répond à la durée du cycle de vie des arbres. Mais il ne faut jamais oublier que les dispositifs fiscaux peuvent évoluer au cours des années. Le groupement forestier est une société dite transparente fiscalement : les revenus du groupement forestier sont imposés au niveau de ses associés et non du groupement forestier lui-même.

Les groupements forestiers peuvent distribuer des revenus (toutefois le produit est davantage un produit de capitalisation et non de distribution). Ces revenus, selon leur type, sont soumis à un régime fiscal différent. Rendement : (objectif prévisionnel non garanti) entre 0 et 1%.

5 critères clés d’appréciation de la qualité d’un groupement forestier parmi la cinquantaine répertoriés avec l'expert forestier indépendant, qui a accompagné meilleur-GF.com dans le cadre de cette étude globale :

  1. La capitalisation du groupement forestier : nombres de forêts et massifs sous gestion
  2. La localisation des forêts et l’indice de diversification du groupement forestier : Indice de Shannon, diversité spécifique
  3. La composition des forêts : entre les 2 grandes familles : feuillus et résineux 
  4. La maturité des essences : âges des peuplements du groupement forestier
  5. Les certifications environnementales éventuelles d’un groupement forestier.

Lire la suite...


Articles en relation