Connexion
/ Inscription
Mon espace
ER - Acteurs du secteur financier
ABONNÉS
Suivez-nous sur feedly

Opération sentinelles : un dispositif d’aide pour les agents généraux en souffrance psychologique

Le 14 octobre, Praga et agéa ont organisé une journée de rencontres des sentinelles. L’occasion de saluer l’action de ces agents généraux, chargés de détecter leurs confrères en situation de détresse psychologique, en lien avec l’association Apesa. Mais également d’encourager le développement de ce dispositif à l’ensemble des entrepreneurs.

L’Apesa - Aide Psychologique pour les Entrepreneurs en Souffrance Aiguë - a été créé en septembre 2013 par Marc Binnier et Jean-Luc Douillard. Sa fonction consiste à aider les entrepreneurs, commerçants, libéraux en souffrance aigüe (pouvant conduire à la dépression ou au suicide) et les orienter vers des aides spécialisées. L’Apesa a dès lors noué des partenariats avec des juridictions commerciales (chambres de commerces) et des corps professionnels tels que les experts comptables. Elle a depuis été reconnue au niveau national par Bercy et s’est vue associer un numéro vert par les pouvoirs publics.

Sensible à cette démarche, Praga - Association de gestion des contrats santé et Prévoyance des agents généraux - a signé en 2018 avec l’Apesa un partenariat, afin de déployer ce dispositif de prévention au profit des agents généraux.

Praga sélectionne des agents généraux bénévoles, qui deviennent des sentinelles, actuellement dans 68 départements, formant un maillage local sur le territoire. Elles signalent une alerte à Apesa, avec l’accord du confrère concerné pour lui proposer un diagnostic et un accompagnement de professionnels (psychologues). Une séparation claire est ainsi opérée entre la détection (réseau des Sentinelles) et l’intervention (professionnels de l’Apesa). En ce sens, Praga finance un suivi de 5 séances par agent accompagné. Depuis 2018, Praga a pris en charge plus d’une quarantaine de séances, et accompagné 8 agents ayant fait l’objet de signalements.

« Praga a développé au travers de son partenariat avec l’APESA un outil de prévention qui permet d’accompagner les agents généraux dans les situations les plus aigus auxquelles ils peuvent être confrontés et qui pourraient rester inaudibles ; la proche actualité nous a démontré l’importance de la solidarité mais celle-ci nécessite des moyens de détection et notre réseau sentinelle est le maillon essentiel de ce dispositif que nous souhaitons promouvoir », déclare Jean-Louis Jacob, Président de Praga.


Un dispositif reconnu et amené à se déployer

Dans un contexte économique dégradé, le rôle de détection des sentinelles est devenu essentiel ; et leur proximité avec leurs clients peut également permettre d’orienter ces derniers (entrepreneurs ou commerçants) vers la connaissance du dispositif. L’objectif de cette journée du 14 octobre consiste, entre autres, à aborder le sujet de ce développement et renforcer le partenariat.

De son côté, agéa - la Fédération intersyndicale des agents généraux - a fait part de son intention d’aider ce dispositif à gagner en notoriété. Aussi et comme un symbole, les Présidents d’agéa et de Praga, Patrick Evrard et Jean-Louis Jacob, remettront ensemble un chèque de 15 000€ à l’association Apesa au nom de leurs organismes respectifs.

Lire la suite...


Articles en relation