Connexion
/ Inscription
Mon espace
BB - Acteurs du secteur immobilier
ABONNÉS
Suivez-nous sur feedly

‘MaPrimeRénov’ : la FNAIM salue l’ambition du Gouvernement

La FNAIM salue le fait que cette aide à la rénovation énergétique soit accessible à tous les ménages, sans condition de revenus au 1er janvier 2021, comme l’éligibilité des copropriétés. Ainsi, ce nouveau dispositif ambitieux doit permettre d’engager la rénovation énergétique massive du parc locatif privé.

Bien entendu, la FNAIM accompagnera ses adhérents pour leur permettre de s’en saisir, afin d’aider les ménages à être au rendez-vous de la rénovation énergétique


Un effort sans précédent au service de la rénovation énergétique

À partir du 1er janvier 2021, MaPrimeRénov' sera l'unique dispositif d'aide à la rénovation énergétique pour tous les propriétaires. En permettant, comme le demandait la FNAIM, de rendre ce dispositif accessible à tous, sans distinction de revenus ni de statuts de propriété (occupants, bailleurs), c’est un réel bond en avant afin d’engager la nécessaire massification de la rénovation énergétique.

« Nous saluons un effort sans précédent, tant par les montants alloués, que par l’universalité de l’accessibilité à MaPrimeRénov’. Les propriétaires occupants des maisons individuelles ou des appartements, ainsi que les propriétaires louant leur logement pourront en bénéficier », déclare Jean-Marc Torrollion, Président de la FNAIM, qui poursuit « Après six années sans dispositif pour les bailleurs, et une absence de prise en compte de l’enjeu de la copropriété, 2021 pourra être l’année du progrès environnemental pour le logement, via une requalification du parc ».

Les copropriétés au cœur de la rénovation. Le Gouvernement a rendu le collectif des copropriétaires, éligible à MaPrimeRénov’. Un tel dispositif est inédit et permettra de rattraper le retard considérable pris par les immeubles en copropriétés en matière de rénovation.

« Les professionnels de la gestion de copropriété ont été entendus : les 9,7 millions de logements en copropriétés sont essentiels à ce choc de réhabilitation », se félicite Jean-Marc Torrollion. « Nous attendons maintenant des clarifications qui, pour nous, permettront de retrouver la confiance. Les travaux éligibles en copropriété devront permettre 35% d’économies. Qui le garantira ? Énergie finale ou primaire ? Nous attendons des précisions techniques. »


Les professionnels en première ligne pour engager un mouvement structurel

Déjà investie depuis plusieurs années dans un travail d’accompagnement et de sensibilisation des acteurs de l’immobilier et de leurs clients à la rénovation énergétique, la FNAIM continuera de mener un travail de pédagogie pour permettre au dispositif MaPrimeRénov’ de prendre toute son ampleur.

« Les professionnels de l’immobilier auront un rôle déterminant à jouer, un rôle de conseil sur les outils financiers, MaPrimeRénov’ comme les Certificats d’économies d’énergie, mais aussi sur les enjeux techniques de la rénovation énergétique », poursuit Jean-Marc Torrollion. « Les adhérents FNAIM - administrateurs de biens, agents immobiliers et syndics - seront aux côtés de leurs clients afin de répondre à leurs questions et de les guider. Conscient du rôle que la FNAIM doit jouer, nous avons d’ores et déjà engagé un Chargé de mission développement durable et rénovation énergétique, qui aura en charge de coordonner ce travail d’accompagnement, de sensibilisation et de formation de l’ensemble de nos adhérents. »

La FNAIM poursuit en parallèle le Mouvement des « Copros Vertes », une vaste opération d’information et de formation des copropriétaires et des syndics pour accélérer le mouvement de la rénovation énergétique des immeubles.

Lire la suite...


Articles en relation