Connexion
/ Inscription
Mon espace
BB - Analyse du marché immobilier
ABONNÉS
Suivez-nous sur feedly

Le marché du logement fait preuve de résilience

Alors que les effets de la crise sanitaire se font encore ressentir et que leur impact n’a pas fini d’être calculé, le Laboratoire Économique du Logement (LABEL) de la FNAIM propose une analyse de la conjoncture immobilière en cette rentrée 2020 : confiance des ménages, nombre de transactions, évolutions des prix, des taux de crédits…

Extrait de l'analyse

Malgré une situation économique qui reste particulièrement compliquée (forte hausse du chômage) et des conditions de crédits durcies, le marché du logement fait preuve de résilience. Le niveau très bas des taux d’intérêt constitue toujours un puissant soutien au marché, la confiance des ménages résiste plutôt mieux qu’initialement prévue et le logement profite plus que jamais de son statut de valeur refuge.

Mis à l’arrêt forcé, ou presque, durant la période du confinement, le marché immobilier a connu un rebond des ventes depuis le déconfinement. Malgré cela, le marché reste fragile et le nombre de ventes sera en baisse sur l’ensemble de l’année 2020, avec un recul estimé d’environ 20 à 25%, d’autant que le second semestre est souvent moins dynamique que le premier.


Les prix
semblent, à ce stade, tendre vers la stabilité alors que nombreux étaient ceux qui anticipaient une baisse marquée.

La crise sanitaire fait évoluer le marché et 3 grandes tendances se dégagent : les résidences secondaires connaissent un regain d’intérêt, tout comme les maisons et de manière générale les biens avec des espaces extérieurs. Par ailleurs, de nombreux propriétaires bailleurs font le choix d’un changement d’affectation de leur logement, délaissant la location de courte durée (de type Airbnb) au profit de la location classique, meublée ou non.

 

Lire la suite...


Articles en relation