Connexion
/ Inscription
Mon espace
ABONNÉS

La population des « super riches » va augmenter de 50% dans les dix prochaines années

Londres et New-York demeurent les deux villes de prédilection des particuliers très riches, que ce soit pour y vivre ou pour y investir. L’enquête de la septième édition du « Wealth Report » publié chaque année par Knight Frank souligne aussi le bond de valorisation des biens de luxe dans les capitales asiatiques.

Les particuliers sont considérés comme des HNWI (High-Net-Worth Individuals : « super riches »), lorsque leur patrimoine total dépasse 30 M$.

- 8 700 personnes supplémentaires sont entrées dans le club des « super riches » en 2012. La richesse totale de ces particuliers a augmenté de 566 Mds$ pour atteindre les 26 000 Mds$, soit une progression de 2% sur 1 an.

- Au cours des dix prochaines années, 95 000 personnes supplémentaires devraient atteindre un patrimoine dépassant les 30 M$ de biens.

- La plus forte création de richesse se produira en Asie et en Amérique latine, mais l’Amérique du Nord gardera sa place de tête, probablement jusqu’en 2022.

- Londres et New-York resteront en 2013 les destinations préférées des « super riches ».

- 1 000 Mds$, c’est la fortune des 15 000 clients des CGP interrogés par Knight Frank.

- Valeur des biens de luxe : record des hausses à Djakarta et à Bali (+38 et +20%).

- Monaco conserve la tête du classement des villes résidentielles les plus chères du monde.

- Parmi les produits de luxe, les voitures de collection ont augmentées de +395% sur les dix dernières années, devancent le vin et l’art.

- 2012 a aussi marqué le regain d’intérêt des ultra-riches pour des œuvres philanthropiques,  phénomène particulièrement observé en Asie et en Russie qui connaissent la plus forte progression de cette forme d’utilisation de sa richesse.

 

 

Lire la suite...


Articles en relation