Connexion
/ Inscription
Mon espace
BE - Entreprises & initiatives
ABONNÉS
Suivez-nous sur feedly

Montée en flèche de l'achat local depuis le confinement en France

Les boulangeries, primeurs, et boucheries font partie des commerces ayant le plus tiré leur épingle du jeu depuis le confinement. Et selon une étude Mastercard, ce regain à l’échelle locale est amené à se poursuivre.

En France 50 % des consommateurs déconfinés affirment chercher activement à acheter local, pour aider les commerces indépendants à relancer leur activité. Une personne sur quatre (40 %) déclare avoir découvert de nouveaux magasins proches de chez elle depuis le début du confinement. Près de deux sur trois (67 %) envisagent de continuer à acheter local, même lorsque toutes les restrictions auront été levées sur les commerces et les déplacements.

Près de trois personnes interrogées sur cinq (56 %) affirment que ces derniers mois les ont rendues plus attentives aux personnes en difficulté, et la moitié (45 %) déclare se sentir plus solidaire de leur communauté locale. Deux Français sur 5 (39 %) se disent plus susceptibles d’aller saluer leurs voisins et 40 % ont fait connaissance avec les gérants des commerces de proximité, qu’ils appellent désormais par leur nom.

32 % affirment que le bar/pub du coin leur a manqué, et 50 % ont l’intention de fréquenter davantage les restaurants et bars de leur quartier pour les aider à redémarrer leur activité. Une personne sur quatre (27 %) a consommé une « bière à emporter » auprès de son bar de quartier en début de déconfinement.

D’autres commerces indépendants devraient enregistrer une hausse pendant le déconfinement, notamment les coiffeurs et barbiers : 56 % des personnes interrogées en France tiennent à leur coiffeur, plutôt que de faire appel à leurs amis, leur famille ou leurs propres ciseaux pour se lancer dans une coupe maison. Dans certains pays, on constate également la réapparition des livreurs traditionnels de lait : 18 % des consommateurs français affirment s’être fait livrer du lait pendant le confinement, et 16 % ont l’intention de faire à nouveau appel à ce service.

Lire la suite...


Articles en relation