Connexion
/ Inscription
Mon espace
BE - Entreprises & initiatives
ABONNÉS
Suivez-nous sur feedly

A l’heure du Covid-19, le DRH est-il le nouveau bras droit du dirigeant ?

Contrairement aux directeurs financiers, les DRH sont parfois éloignés du premier cercle des DG ou des PDG, car uniquement identifiés sur des questions d’experts telles que le pilotage de la masse salariale, la gestion des conflits, le recrutement, la formation ou le bien-être au travail….

En mettant en évidence le rôle stratégique du DRH sur des questions vitales pour l’entreprise, la crise a renforcé la relation entre ce dernier et le dirigeant. Organisation de nouveaux modes de travail, réponse aux exigences sanitaires, maintien du lien entre collaborateurs à distance, mise en œuvre de l’activité partielle, nouveaux enjeux de recrutement ou élaboration de plans de réorganisation… Le DRH intervient désormais à tous les niveaux de l’entreprise et prouve qu’il peut lui aussi être utile à l’ensemble de l’organisation.

Selon Fabrice Coudray, Managing Director de l’activité Excecutive Search au sein du cabinet Robert Half : « La crise du Covid-19 a repositionné le DRH au plus près du dirigeant : plus aucune décision ne peut se prendre sans son accord. C’est une évolution qui s’inscrit dans la durée, car des enjeux stratégiques en termes d’organisation du travail vont persister au-delà des prochains mois. »

Il ajoute : « Nous allons assister à une revalorisation forte de la fonction de DRH, avec des conséquences directes sur les profils recherchés et une implication personnelle plus importante des DG et PDG dans le recrutement. Les dirigeants d’entreprise auront besoin de pouvoir travailler main dans la main avec un copilote de confiance, à même de porter une vision RH pour l’entreprise dans le contexte de l’après crise. »

Lire la suite...


Articles en relation