Connexion
/ Inscription
Mon espace
Culture & Société
ABONNÉS
Suivez-nous sur feedly

L'éco-conception vue par le Parc de la Vilette

Mise en perspective de la conférence du 26 février au Parc de la Vilette.

Voir le programme : Mardi 26 février, Projets culturels et éco-conception : opportunités et paradoxes

 

Appliquer l’éco-conception aux projets et œuvres culturels éphémères: expositions, spectacles vivants…est une problématique particulièrement riche et actuelle.

L'éco-conception est une approche qui prend en compte les impacts environnementaux dans la conception et le développement du produit et les intègre tout au long de son cycle de vie (de la matière première, à la fin de vie en passant par la fabrication, la logistique, la distribution et l'usage).

Comme l’a défini l'AFNOR: « L’éco-conception, ou l’intégration des aspects environnementaux dans la conception et le développement des biens et services, a pour objectif la réduction de leurs impacts négatifs sur l’environnement tout au long de leur cycle de vie, tout en préservant leur qualité d’usage ou en l’améliorant.»

L'ADEME précise « L’éco-conception est une démarche préventive qui se caractérise par la prise en compte de l’environnement lors de la phase de conception ou d’amélioration d’un produit. »

Le Ministère chargé de l’Ecologie indique aussi que: «La démarche d’éco-conception est une démarche d’arbitrage. En résumé, son esprit se caractérise ainsi: «décider en connaissance de cause». Savoir que telle option de conception implique telle augmentation de la consommation d’énergie, ou que telle autre implique moins de déchets, pour un résultat égal du point de vue de la fonction du produit. Le concepteur reste donc maître de ses choix, mais il doit savoir en quoi la préservation (ou non) de l’environnement sera sensible à ses choix.». «L’éco-conception est un aiguillon pour l’innovation, aussi bien en ce qui concerne la fonction du produit que les différentes étapes de son cycle de vie. Un regard nouveau pour optimiser les consommations et pour réduire les pollutions débouche parfois sur des idées entièrement nouvelles sur les composants du produit, son fonctionnement ou les technologies auxquelles il fait appel.»

L’éco-conception s’applique à l’art et au milieu culturel comme l’illustrent bien des initiatives prises par les professionnels de la culture et les organismes publics et privés en charge des politiques culturelles.

Parc de la Villette : des initiatives pour concilier culture et éco-conception

Espace unique d’échanges, lieu de culture et de divertissement, le Parc de la Villette s'étend de la porte de la Villette à la porte de Pantin, ce qui en fait le plus grand parc culturel urbain d’Europe.

Aujourd'hui, les problématiques environnementales sont plus que jamais au cœur des réflexions et des pratiques culturelles du Parc de la Villette. Dans cette perspective, la programmation culturelle développe des projets où se mêlent thèmes environnementaux, dispositifs participatifs et exigence artistique.Le Parc répond aux défis contemporains et met au cœur de sa politique l’éco-conception.

Le Parcde la Villette a lancé une démarche Agenda 21, avec la mise en place de 7 groupes de travail dont deux ont trait à l’éco-conception:

Agir pour des achats responsables et une politique de consommation durable sur tout le cycle de vie des activités : de l’éco-conception à la gestion du déchet

Intégrer le développement durable dans le projet culturel du Parc de la Villette

 

Ainsi le Parc de la Villette met l’éco-conception au centre de sa réflexion et engage des actions concrètes au cœur de son projet culturel avec notamment l'aménagement de ses jardins passagers,ou l’installation à venir de Tadashi KAWAMATA "Collective Folie".

Lire la suite...


Articles en relation