Connexion
/ Inscription
Mon espace

Optimisation de l’éco-conception : normes et outils

ABONNÉS

Retour sur expérience de la conférence du 26 février au Parc de la Vilette.

Voir le programme : Mardi 26 février, Projets culturels et éco-conception : opportunités et paradoxes

 

Dans de nombreux pays, les appels d'offres, les cahiers des charges des États et collectivités peuvent contenir des clauses environnementales, encourageant à plus de responsabilité environnementale et la vente de produits éco-conçus. L'éco-conditionnalité et les démarches volontaires de type HQE tendent à se développer : les commanditaires (donneurs d'ordre, maitre d'ouvrage publics ou privés) et acheteurs privés sont de plus en plus exigeants.

L'éco-conception est dans la plupart des cas une démarche volontaire, mais elle est parfois (et de plus en plus) obligatoire, avec par exemple notamment des démarches de normalisation, des engagements européens.La norme NF ISO 20121, publiée en août 2012 délivre des exigences relatives à la mise en œuvre d’un système de management responsable pour l’activité évènementielle et fournit des solutions concrètes pour concevoir un événement responsable et limiter les impacts auxquels le public et les prescripteurs sont de plus en plus attentifs. Elle permet aussi à un organisateur d’événements de demander à un organisme tierce partie et indépendant de prouver, par une certification, sa conformité aux critères de la norme.

Depuis quelques années, de nombreux projets et collectifs ont émergé permettant d'accompagner les acteurs dans leur démarche d'éco-responsabilité.

De nombreux exemples illustrent cela:

  • Le collectif « Ecoprod» a été créé en 2009 par des acteurs du secteur audiovisuel pour engager la filière dans la prise en compte de son empreinte environnementale. Les partenaires fondateurs sont: Ademe Audiens, CNC, Commission du Film d'Ile de France, DIRECCTE Ile de France,France Télévisions, Pôle Nord Parisien, PACA, TF1. A ce jour, le collectif a mis en ligne sur son centre de ressources www.ecoprod.com, des fiches pratiques, un calculateur carbone dédié (Carbon’Clap), des témoignages, des études et des chiffres clé. Ecoprod a réalisé un guide complet d'éco-production pour les productions audiovisuelles et cinématographiques. Ce guide propose des actions pour tous les métiers et les étapes d'une production.Ecoprod a également mis en place CarbonClapqui est une application d'évaluation carbone des productions audiovisuelles.A partir de plusieurs expérimentations réelles, ECOPROD a modélisé les émissions carbone de chaque type de production afin de développer cet outil logiciel.

  • Prestadd est un label permettant de guider les entreprises du spectacle et de l'événement dans leurs démarches en faveur du développement durable.Les critères relatifs au développement durable prennent une part de plus en plus importante dans les entreprises sélectionnées dans les appels d'offre : Prestad doffre un avantage en garantissant aux donneurs d'ordre un niveau d'exigence en matière environnementale, économique et sociale. L'outil s'appuie sur un référentiel comptant 3 parties associant les trois volets du développement durable.

  • L’AFNOR développe de nouvelles prestations en lien avec le développement durable, et l'environnement. Ayant identifié une forte demande des entreprises pour des guides sur l'éco-conception et des outils de valorisation de cette démarche, il a développé l'outil d'évaluation AFAQ Éco-conception, qui est une initiative volontaire. Elle permet d’avoir un état précis de la démarche et apporte des clés pour progresser tout en ayant une approche préventive du processus de conception du produit ou du service. L’AFNOR a publié en janvier 2013 un livre Blanc intitulé «Usage et conception éco-responsabledes Systèmes d’Information». L’AFNOR Certification travaille d’ores et déjà sur la prestation de certification qui permettra aux organismes candidats de se voir délivrer un certificat ISO 20121, après avoir passé un audit de conformité.

  • Le label « Printemps Durable » permet depuis 2008 d'identifier facilement les actions mises en place par le festival du Printemps de Bourges en matière de développement durable. Avec un site propre et respectueux, une valorisation de plus de 70% des déchets collectés sur le festival. Le Printemps Durable c'est aussi l'incitation aux transports en commun et au covoiturage, l'amélioration de l'accueil des personnes à mobilité réduite, des actions de prévention des risques auprès des festivaliers, un stand pédagogique sur les déchets, les gobelets consignés remplacent les verres jetables et la communication se numérise.

Lire la suite...


Articles en relation