Connexion
/ Inscription
Mon espace
BB - Analyse du marché immobilier
ABONNÉS
Suivez-nous sur feedly

Déconfinement : la demande locative en forte hausse

Homepilot, agence de gestion locative en ligne, partage ses premiers indicateurs sur les mises en location post confinement.

En raison du confinement lié à la crise sanitaire du Covid-19, les ménages et professionnels de l’immobilier ont été forcés de suspendre leurs projets de déménagement et les mises en location. Les professionnels de l’immobilier espéraient une rapide reprise suite au déconfinement. La grande inconnue était de savoir si la demande locative serait présente


Une demande locative record le 11 mai, premier jour du déconfinement

Dès le premier jour du déconfinement, Homepilot a constaté une très nette reprise de la demande locative. Pour la journée du 11 mai la start-up a enregistré une hausse de 47% des demandes de visites sur ses annonces de location, en comparaison au nombre de demandes de visites avant le confinement, pour des logements comparables.

La start-up recevait avant le confinement en moyenne 12 demandes de visites par jour et par logement. Le 11 mai, premier jour de déconfinement, la demande a explosé pour atteindre en moyenne 18 demandes de visites par logement. Par la suite, la demande locative s’est stabilisée à environ 15 demandes de visites par logement et par jour.

« La forte hausse de la demande locative traduit un effet de rattrapage des projets locatifs, qui étaient suspendus pendant la durée du confinement. L’effet devrait s’estomper pour atteindre un niveau normal d’ici quelques semaines », analyse Gilles Bourcy, co-fondateur de Homepilot.
En région parisienne, les locataires attendent généralement d’avoir trouvé un nouveau logement avant de poser leur préavis de départ. Ainsi, l’offre locative a toujours plusieurs semaines de retard sur la demande. Avec la forte augmentation de la demande locative, nous devrions constater une hausse du nombre de préavis d’ici quelques semaines. »


La tension locative a le plus augmenté pour les T2 et T3

Homepilot constate que la hausse de la demande locative est la plus forte pour les logements de type T2 et T3. Ainsi, entre le 11 et le 17 mai le nombre de demandes de visites quotidiennes par logement a augmenté de 52% pour les T2 et de 65% pour les T3, alors qu’elle a augmenté seulement de 27% pour les studios. « Après les semaines de confinement et prévoyant qu’ils passeront plus de temps chez eux, les locataires sont nombreux à rechercher des logements plus grands et plus confortables. »


Le nombre de dossiers déposés en nette hausse depuis la fin du confinement

Au-delà de l’augmentation des demandes de visites, Homepilot constate également une nette hausse du nombre de dossiers déposés par logement : en moyenne, +27%!
Selon la start-up cette augmentation est le résultat de la forte tension locative, mais traduit aussi un ressenti général que les locataires sont plus pressés pour faire aboutir leur projet de recherche.

« Depuis la fin du confinement nous recevons en moyenne 16 demandes de visites par jour et par logement pour plus de 5 dossiers déposés », conclut Gilles Bourcy.

Lire la suite...


Articles en relation