Connexion
/ Inscription
Mon espace
BE - Entreprises & initiatives
ABONNÉS
Suivez-nous sur feedly

« Opération Cashmere », l'appel du 11 mai pour sauver 1 million d'entreprises

Par manque de temps ou d'anticipation, les chefs d'entreprises, débordés, n'ont pas la visibilité nécessaire pour piloter sereinement leur trésorerie. Un état de fait qui pourrait leur être fatal à l'heure de la crise économique liée au Covid-19.

Stéphane Regnier, fondateur et dirigeant de RCA Consulting, lance un appel à volontaires pour sauver 1 million d'entreprises françaises en difficulté. Experts comptables, consultants, CCI, Chambre des Métiers et Etat sont conviés à rejoindre l’ « opération Cashmere »…

La France vient de vivre un temps d'arrêt exceptionnel de son économie pendant plusieurs semaines. Si cette période de confinement instituée par le gouvernement était nécessaire d'un point de vue sanitaire afin de limiter la propagation de l'épidémie de Covid-19, elle a plongé de nombreux chefs d'entreprises dans la tourmente : plus de chiffre d'affaires ou un effondrement de celui-ci selon le secteur d'activité et des charges qui continuent à courir. 

Comment sauver son entreprise et surmonter cette crise ? Le premier réflexe a été, bien entendu, de limiter au maximum les dépenses, mais ce levier ne s'est souvent pas avéré suffisant. Simultanément, les entrepreneurs ont été invités par l'Etat à profiter des dispositifs gouvernementaux mis en place dans le cadre du plan d'urgence (fonds de solidarité, report de charges sociales, garantie bancaire sur un prêt déjà en place ou crédit direct sans garantie exigée…).
 
Le 11 mai marque le début du déconfinement et la reprise de l'activité, mais pas la fin des problèmes !

Les charges décalées devront, pour beaucoup, être payées, les prêts remboursés… Il y a environ 4,5 millions d'entreprises en France. Potentiellement, 20 à 30% vont se retrouver en (grande) difficulté au fil des mois et une partie d'entre elles peut déposer le bilan. Dans le pays, ce sont entre 50 000 et 60 000 entreprises qui font faillite au cours d'une année « normale » mais ce chiffre pourrait être décuplé avec des conséquences dramatiques sur le chômage. En effet, une entreprise qui tombe, ce sont près de 3 emplois perdus Soit 1,5 à 3 millions de chômeurs en plus !
 
« La situation que nous vivons est inédite à plus d'un titre et
les perspectives potentielles de casse au niveau économique et social sont colossales. Le chef d'entreprise doit absolument anticiper sur 12 à 18 mois… Et faire des hypothèses, selon la vitesse de reprise de l'activité, les remboursements à effectuer, tout cela dans un contexte qui s'annonce déprimé pour des mois. Le nerf de la guerre, ce sera la trésorerie. Si l'entrepreneur n'a ni visibilité ni suivi de sa trésorerie, il fera malheureusement faillite ou bien il sera contraint de renoncer à poursuivre son activité. Et le moins que l'on puisse dire, c'est qu'en France on a du retard, le sujet « trésorerie » se résumant souvent à une feuille Excel ! », explique Stéphane Regnier.
 
La solution ? Accélérer les rentrées de trésorerie des TPE/PME concernées, accélérer leur reprise et leur développement et, donc, rebooster leur trésorerie. Comment ? En faisant appel à la solidarité des experts du secteur de la comptabilité, de la gestion, mais aussi à des consultants spécialisés (accélération de la vélocité du cash, retournement d'entreprises, accompagnement des entreprises en difficulté) pour apporter d'urgence une expertise complémentaire.
 
« Chez RCA Consulting, nous sommes des spécialistes de la gestion de trésorerie et nous travaillons depuis près de 25 ans dans le monde des experts comptables. Ces derniers sont 25 000 en France. Les consultants dans la finance sont plus de 15.000. Si chacun d'entre nous apporte sa pierre à l'édifice, son savoir-faire, son expertise, que les Chambres de Commerce et d'Industrie, les Chambres des Métiers nous suivent, nous pouvons ensemble sauver 1 million d'entreprises françaises. Toutes les bonnes volontés sont les bienvenues ! », détaille l'entrepreneur.
 
« De son côté, RCA Consulting est prêt à fournir gratuitement TurboPilot son logiciel de pilotage de trésorerie pendant 3 à 6 mois (le temps d'établir des simulations et un premier suivi) aux TPE/PME et à tous leurs conseillers qui en feront la demande. L'accompagnement, c'est notre ADN et c'est dans ces moments d'urgence absolue que toute notre solidarité doit s'exprimer et que notre expérience doit servir à quelque chose de concret », complète Stéphane Regnier.
 
« Si l'Etat français accepte d'entrer dans la boucle et soutient cette initiative à hauteur de 5 jours d'accompagnement financés par entreprise en difficulté (nombre estimé entre 500.000 et un million), on est sur un ticket aux alentours de 1,5 à 3 Mds€. Une somme qui, il y a quelques semaines encore, aurait semblé colossale, j'en suis bien conscient, mais qui, aujourd'hui, s'avère très raisonnable en regard des bénéfices attendus pour soutenir notre tissu économique et pour éviter des conséquences dramatiques. Pourquoi ne pas mobiliser les fonds de la formation continue ou d'autres financements de BPI France ? », poursuit le dirigeant de RCA Consulting.
 
« J'ai baptisé cet appel à volontaires (il en faudrait 5 000) « l'opération Cashmere ». Je trouvais le mot assez symbolique : le cashmere est une matière douce, belle et apaisante. Quant au « cash », c'est la promesse du retour d'un business florissant pour des centaines de milliers d'entrepreneurs dans la tourmente grâce à l'implication des acteurs économiques de notre secteur. RCA Consulting forme déjà quelques centaines de relais opérationnels parmi les experts comptables et des consultants pointus et motivés. La visioconférence nous permettrait d'en former des centaines puis des milliers d'autres à très court terme, il y a urgence ! », conclut Stéphane Regnier.

 

 



Lire la suite...


Articles en relation