Connexion
/ Inscription
Mon espace
BB - Acteurs du secteur immobilier
ABONNÉS
Suivez-nous sur feedly

Agent immobilier, 3e métier le plus recherché en France

"Effet inattendu du Covid-19, le boom de candidatures de reconversion professionnelle en 2020"

Sextant France, réseau de conseillers immobiliers indépendants, constate un rythme soutenu de candidatures de reconversion professionnelle. Une tendance qui se confirme chaque semaine depuis le début du confinement, illustrant le regain du capital sympathie pour la profession. Le poste d’agent immobilier est d’ailleurs le 3e métier le plus recherché en France en 2020, avec l’une des plus fortes croissance jamais connue (Etude Linkedin 2020).

L’équipe reçoit en moyenne 200 candidatures par semaine, une fréquence qui a augmenté de 30% quelques jours seulement après les premiers jours du confinement ; 90% des candidatures sont des reconversions professionnelles avec des parcours variés : anciens métiers commerciaux, anciens chefs d’entreprises ou encore anciens salariés de grandes entreprises qui souhaitent changer de vie et devenir travailleur indépendant. Les autres candidatures viennent de professionnels de l’immobilier à la recherche d’un nouveau réseau ou qui souhaitent basculer du modèle d’agence traditionnelle à celui de réseau de mandataires indépendants, un régime connu pour être plus rémunérateur et moins contraignant.

Les candidatures proviennent majoritairement du Sud-Ouest, du Nord-Ouest de la France, ainsi que de l’Ile-de-France.

Selon Matthieu Cany, co-fondateur de Sextant France : « cet effet inattendu s’explique par 2 raisons : le confinement a permis à chacun de s’interroger sur l’équilibre entre aspirations professionnelles et vie de famille. Souvent déçus par une première période de vie en entreprise, nombreux sont ceux qui, par une volonté d’émancipation ou par un souhait de gérer leur temps, de prendre leurs propres décisions, sautent le pas pour se lancer à leur compte, portés par le boom des micro-entrepreneurs. Statut, qui a un grand avenir devant lui, d’autant plus après la crise que nous connaissons aujourd’hui. Ajoutons à cela, c’est un fait, que de très nombreux parisiens vivent le confinement en Normandie ou en Bretagne, régions plébiscitées pour leur bon vivre. Les envies de nouveaux départs ou de reconversions sont stimulées ».

Lire la suite...


Articles en relation