Connexion
/ Inscription
Mon espace
BE - Entreprises & initiatives
ABONNÉS

[Témoignage] « En trois jours, 183 de nos 200 salariés télétravaillaient ! »

… se félicite Jérôme Salord, fondateur de SantéVet et P-dg de l'entreprise lyonnaise La Compagnie des Animaux.

Le confinement a considérablement désorganisé les entreprises au moment de sa mise en place, le 17 mars dernier. La Compagnie des Animaux, spécialiste de l'assurance santé pour chiens et chats en France qui regroupe désormais les trois marques à l'ADN 100% vétérinaire SantéVet, Bulle Bleue et Jim&Joe - et emploie 200 salariés, dont 160 à Lyon - a réussi à organiser en 3jours le télétravail pour la quasi-totalité de ses salariés.

« Les informaticiens ont travaillé tout le week-end, jour et nuit, pour permettre le transfert automatique de toutes nos lignes téléphoniques pour nos commerciaux et la liaison à domicile de nos téléconseillers avec le système informatique de l'entreprise. Grâce à eux, le mardi matin, plus personne n'était au bureau. Tous travaillaient depuis leur domicile ! », se félicite Jérôme Salord.

Une opération cruciale pour maintenir les activités de l'entreprise spécialiste de l'assurance santé animale dont une large partie du personnel est composée de conseillers en santé animale et de gestionnaires d'indemnisation, qui traitent en moins de 48 h plus de 40 000 demandes de remboursement de frais vétérinaires par mois.

La Compagnie des Animaux a pu continuer de répondre aux demandes de remboursements de frais vétérinaires de ses clients, même si avec la consigne de limiter les déplacements au strict nécessaire, les visites de contrôle, vaccinations et autres rendez-vous non-urgents chez le vétérinaire ont été annulés ou reportés, ce qui tend à diminuer le volume d'activités de l'entreprise.


L'organisation collaborative mise en place dès 2003
permet de nous adapter à la situation, même si la vocation humaine de l'entreprise n'est pas d'être 100% dématérialisée

Pour la Compagnie des Animaux, l'impact financier essentiellement dû à un repli des signatures de nouveaux contrats pour la période de mi-mars à fin avril se fera bien ressentir. L'entreprise aura recours au chômage technique pour une faible partie des commerciaux et de personnels du service client au mois d'avril.

En termes de management, « j'attends peu de changements dans l'organisation managériale de l'entreprise à l'issue de cette crise. Depuis sa création en 2003, j'ai eu à cœur de mettre en place une organisation collaborative, organisée en pôles largement autonomes. Pour assurer le bien-être de nos salariés au travail, nous leur permettons de venir travailler avec leur animal de compagnie et à leur arrivée, ils bénéficient d'une formation au sein de notre propre école de la relation clients la RC Academy », ajoute Jérôme Salord, qui confie également ne pas croire en une entreprise dématérialisée à 100%. « Peut-être mes successeurs opteront-ils pour ce type d'organisation. Pour ma part, je suis plutôt mal à l'aise avec cette idée, car notre entreprise a une vocation avant tout humaine : apporter du bien-être aux personnes en permettant au plus grand nombre d'accéder aux soins vétérinaires ».

La Compagnie des Animaux est fondamentalement dans l'économie réelle. « Entretenir les contacts réels entre nos collaborateurs permet de rester au plus proche des gens et d'apporter le meilleur service aux propriétaires d'animaux de compagnie... ainsi qu'à leurs animaux » conclut Jérôme Salord.

Lire la suite...


Articles en relation