Connexion
/ Inscription
Mon espace
BB - Acteurs du secteur immobilier
ABONNÉS

Les Français et la propriété immobilière

Un objectif de vie ? Une nécessité ? Un investissement intéressant ?

Quelles solutions sont privilégiées par les Français pour obtenir et négocier un prêt immobilier : faire appel à un courtier ou passer par une banque en direct ?

A quelques semaines des élections municipales, les Français tiendront-ils comptent du programme en matière d’immobilier des différents candidats ?

Considèrent-ils que leur commune encourage l’accès à la propriété immobilière ?

Artémis courtage, société indépendante de courtage en crédit immobilier et assurance emprunteur, s’attache par le biais d’une étude menée avec OpinionWay, à connaître la perception des Français concernant leur rapport à la propriété immobilière (intérêt, financement, freins à l’achat…), leurs attentes à l’égard des professionnels en crédit immobilier et leurs sentiments quant à l’évolution du marché.

Cette année, dans un contexte d’élections municipales, l’étude a été élargie afin d’analyser l’éventuel impact du programme immobilier des candidats dans le choix de votes des Français et de mieux cerner leur perception des actions effectuées par les élus en matière d’immobilier.

L’enquête a été réalisée par questionnaire auto-administré en ligne les 22 et 23 janvier 2020 par OpinionWay auprès d’un échantillon de 1 002 personnes représentatives de la population française âgée de 18 ans et plus.

Principales conclusions. 

Devenir propriétaire : une étape toujours plus importante dans la vie des Français.
- Devenir propriétaire de son logement est important voire essentiel pour presque tous les Français (92%, +3 points depuis février 2019)
- Pour 90% des interviewés, il s’agit de la première étape de la constitution d’un patrimoine mais aussi d’une garantie d’indépendance (86%), d’une sécurité en cas de problème (84%) voire d’un objectif de vie à atteindre (77%).

La souscription d’un prêt immobilier auprès des banques en direct reste difficile pour près de la moitié des Français, malgré une situation favorable, notamment avec des taux d’intérêts très bas.
- 74% des Français perçoivent la situation actuelle des taux comme favorable pour emprunter : +11 points par rapport à février 2019.
- L’intention de recourir à la comparaison entre différents acteurs (banques, assurances…) se développe en faisant appel à un courtier en crédit immobilier et assurance emprunteur pour 58% des Français, soit un bond de +5 points par rapport à février 2019. Avec, comme principale raison, la recherche des meilleures offres de crédit immobilier (57%).
- 56% des propriétaires ont comparé plusieurs banques avant de se lancer dans leur projet immobilier.

Les Français sont partagés quant à la qualité de l’action des élus de leur commune en matière d’immobilier : ils sont globalement satisfaits de ce qui est fait pour faciliter la construction mais sont plus mitigés concernant les facilités d’achat d’appartement ou de maison.
- 51% de Français considèrent qu’il est facile de devenir propriétaire d’un bien immobilier dans sa commune. Toutefois, il ne s’agit pas d’un critère déterminant dans le choix du candidat pour lequel ils vont voter aux prochaines élections municipales.
- 42% estiment que leur commune fait suffisamment d’efforts pour encourager financièrement l’accès à la propriété immobilière (aides, prêts…).
- Les habitants de la région parisienne estiment que leur commune ne fait pas suffisamment d’efforts concernant les facilités d’achat d’une maison (62%) ou d’un appartement (52%).

Lire la suite...


Articles en relation