Connexion
/ Inscription
Mon espace
BE - Culture & Société
ABONNÉS

Aller au delà de la loi Anti-Gaspillage

Et mettre fin aux plastiques à usage superflu !

Alors que le 30 janvier 2020 le Sénat a adopté définitivement le projet de loi relatif à la lutte contre le gaspillage et à l'économie circulaire, Alexis Krycève, fondateur de Gifts for Change, tient à alerter sur son évident manque d'ambition, mais également sur sa vision plus que parcellaire du sujet « plastique ».

« S'ils ont de nouveau défrayé la chronique à l'occasion du Tour de France 2019, les objets publicitaires (ou goodies) mériteraient en réalité de faire partie intégrante d'un tel projet de loi, tant ils symbolisent l'aberration plastique de notre société. Hélas, les amendements visant à leur intégration au périmètre du projet de loi ont tous été rejetés, pour des raisons sans doute bien éloignées des considérations environnementales et sociales qui président soi-disant à son élaboration. . . 
Qu'ils soient à usage unique ou pas, les objets publicitaires en plastique, issus de la pétrochimie ou biosourcés, sont la plupart du temps tout à fait superflus et ont un coût social et environnemental devenu inacceptable. En grande partie fabriqués à l'autre bout du monde, dans des conditions désastreuses pour l'homme comme pour l'environnement, ces « plastiques à usage superflu » continuent pourtant de constituer avec le matériel électronique, une part très majoritaire des offres d'objets promotionnels, pour un bénéfice bien difficile à évaluer. »

- Badges, porte-clés, pins, clés USB... Quelles réalités de fabrication et quel impact pour notre environnement ? Quel sens y a-t-il encore à les réaliser en plastique au bout du monde ?

- Les goodies : peut-on s'en passer et à quel(s) prix ? peut-on leur donner une autre utilité ?

- Communication, loisirs, tourisme, décoration, ... Des secteurs entiers pourraient et devraient se passer de plastique. Faut-il légiférer ?

- Quid de compléter le cadre légal et fiscal pour encourager les pionniers de la transition, les bâtisseurs d'alternatives, entrepreneurs sociaux, consommateurs et entreprises engagées ? TVA réduite, crédit d'impôt dépollution...

Lire la suite...


Articles en relation