Connexion
/ Inscription
Mon espace
BE - Entreprises & initiatives
ABONNÉS

Panorama 2020 des fintech

Pour la quatrième année consécutive, France FinTech et BlackFin Tech publient le Panorama annuel des fintech françaises*. Dans cette nouvelle édition, près de 600 entreprises innovantes des services financiers opérant sur les métiers bancaires, assurantiels, de la regtech et de la gestion d’actifs sont présentées.

*L’activité de chacune est à découvrir en cliquant directement sur le logo concerné dans le document. 

Cette publication recense les fintech à tout stade de développement : jeunes pousses, start-up et scale-up. Les équipes de France FinTech et BlackFin Tech ont établi une nomenclature précise, articulée autour de 7 catégories et 27 sous-catégories, afin de mieux refléter la diversité des activités, des métiers et des champs d’application.

Le nombre d’acteurs recensés au sein de l’écosystème continue de progresser, signe du dynamisme du secteur. Il couvre désormais tous les pans des services financiers et des modèles innovants :

  • Financement : 23,7% des fintech
  • Services de paiement : 16,6%
  • Regtech / Risques : 14%
  • Services opérationnels : 13,4%
  • Placements et solutions patrimoniales : 13%
  • Assurance : 12,7%
  • Banking / PFM : 6,6%

Ces données sont à mettre en perspective avec les montants levés par les fintech françaises en 2019 : 

  • Services opérationnels : 379,8M€, soit 54,3% pour 13 opérations (20,3%). 

  • Assurance : 139,8M€, soit 20% pour 10 opérations (15,6%).

  • Financement : 47,4M€, soit 6,8% pour 14 opérations (21,9%).

  • Services de paiement : 43,6M€, soit 6,3% pour 7 opérations (11%).

  • Regtech / Risques : 37,2M€, soit 5,3% pour 5 opérations (7,8%).

  • Banking / PFM : 33M€, soit 4,7% pour 7 opérations (10,9%).

  • Placements et solutions patrimoniales : 18,3M€, soit 2,6% pour 8 opérations (12,5%)


2019, année d’accélération

« 2019 s’est inscrite comme une année record en termes de création de fintech et de levée de fonds. Au-delà des chiffres, nos entreprises ont gagné en maturité et se sont fortement internationalisées. Des “graines de champions” apparaissent partout et nos leaders sont désormais visibles internationalement. Beaucoup reste à faire, notamment en termes de taille critique. Mais le train est lancé et les perspectives prometteuses », se félicite Alain Clot, Président de France Fintech.

La France compte à présent 2 licornes fintech : Kyriba (franco-américaine) et iValua. La grande famille fintech est également en bonne place dans le Next40 - 8 acteurs - et dans le nouvellement créé French Tech 120 avec, au total, 17 start-up qui obtiennent le label et, avec 13,8% du classement, sont le secteur le plus représenté. Plusieurs fintech figurent aussi dans les classements internationaux (Fintech 100 KPMG, Sifted), même si une marge de progression demeure évidemment par rapport aux acteurs américains ou chinois notamment.


2020, année prometteuse

Les défis de cette nouvelle année sont multiples : internationalisation, viabilisation et diversification des offres. 
L’attractivité de notre écosystème croit fortement comme le confirment les premières annonces de levées de fonds de l’année : Lydia (40M€) et Qonto (104M€), plus grosse levée de fonds réalisée à date par une fintech française. L’une et l’autre transaction ayant été soutenues par des investisseurs de dimension mondiale.

Tous ces thèmes seront traités lors du grand événement annuel, Fintech R:Evolution le 23 avril prochain à Station F, sous-titré Beyond Frontiers. 

 

Lire la suite...


Articles en relation