Connexion
/ Inscription
Mon espace
BE - Culture & Société
ABONNÉS
Suivez-nous sur feedly

Les mots pour comprendre le monde en 2019

Il y a des mots et des expressions qui marquent la réalité d'un pays pendant l'année. Ce sont des termes qui se répètent dans les médias, dans les conversations, dans la vie quotidienne de la population. Ils ont un sens positif ou négatif mais ils proviennent toujours d'un contexte actuel.

Babbel, l'application la plus efficace pour apprendre les langues, a analysé les expressions qui ont marqué l'année dans 14 pays.

- France : GrèveGilets Jaunes et Féminicide sont les mots choisis par les experts Babbel comme les plus marquants en 2019. La restauration de l'impôt sur la fortune, la défense du climat, l'augmentation du smic, un système de sécurité sociale identique pour tout... autant de revendications des gilets jaunes, l'un des principaux sujets des médias de notre pays. Une autre lutte sociale marque l'année avec la grève entre autres de la RATP / SNCF, paralysant le pays. Enfin, il ne faut pas oublier que le 25 novembre s'est terminé le « grenelle contre les violences conjugales », dont les conclusions ont été attendues de pied ferme par les associations féministes. Les féminicides ont fait l'objet de manifestations réunissant des milliers de français pour stopper les violences sexistes et sexuelles.

Parce que la politique est au centre de tout. La plupart des termes analysés par les experts Babbel dans les 14 pays sélectionnés se réfèrent à ce sujet. En fait, les élections apparaissent comme un thème phare dans 2 autres pays en plus de l'Espagne, de l'Argentine et de la Colombie.

- L'Italie souligne également des termes politiques tels que reddito di cittadinanza (revenu de base), la principale promesse électorale du Movimiento 5 Estrellas ; Conte bis, une expression qui fait référence au Premier ministre Conte qui a été nommé de nouveau après la coalition avec la Lega Nord et n'a pas fonctionné. Enfin, les Italiens suivent la piste de Greta Thunberg et mettent en avant un mot lié au changement climatique : ambiante.

- L'Allemagne est le pays le plus écologique et met en avant : Klimakrise (crise climatique) et e-scooter (motos électriques), comme ils ont été autorisés en Allemagne en juin 2019. Mauerfall ne pouvait être absent de la liste après le 30e anniversaire de cet événement historique.

- En Autriche, il y a eu beaucoup de débats, en raison de la crise climatique, sur l'arrêt des voyages en avion pour réduire la pollution et cela s'est appelé : Flugscham (avoir honte de voyager en avion) ; d'autre part, pour la première fois le pays a eu une chancelière, Brigitte Bierlein est la nouvelle Bundeskanzlerin, donc ce terme a aussi glissé dans les mots de l'année.

- En Grande-Bretagne, les mots de 2019 sont Brexit (le référendum britannique pour rester dans l'UE), Boris Johnson (Premier ministre britannique) et Archie Harry Mountbatten-Windsor (fils du Prince Harry et Meghan Markel).

- Le Canada souligne également des personnalités comme son premier ministre, Justin Trudeau ; la joueuse de tennis, Bianca Andreescu et Nav Bhatia Superfan, homme d'affaires canadien et superfan de l'équipe de basketball des Raptors de Toronto.

- Aux États-Unis, le terme cancel culture fait référence à une forme de boycott dans laquelle une personne, généralement une célébrité, a partagé une opinion discutable ou, encore une fois, a eu un comportement problématique sur les réseaux sociaux ; OK boomer, une expression utilisée pour se moquer des attitudes étroites, démodées, critiques ou condescendantes des personnes âgées ; et climate strike.

- Au Brésil, les mots les plus retentissants pour 2019 ont été vazamentos (fuites) faisant référence à des informations rendues publiques après une enquête sur la sphère politique ; petrole (pétrole) pour un déversement survenu dans ses eaux et fake news (fausses nouvelles) qui ont été très présentes dans les médias concernant le gouvernement en 2019.

- En Argentine, le reerfilamiento, terme économique désignant la restructuration de la dette, est l'un des plus répandus et, abstraction faite de la politique, l'expression " inclusive " s'est également distinguée en raison des controverses entourant la légalisation de l'avortement et les mobilisations féministes.

- Au Chili, les manifestations sociales du mois dernier ont généré les termes les plus importants de l'année, tels que constitucionmanifestaciones ou evasion masiva.

- En Colombie, des termes sociaux tels que grève nationale et réforme des pensions apparaissent également.

- Le Mexique opte pour le mot transformacion (transformation =, qui se réfère à un mouvement politique qui a été généré sous le gouvernement du président Andrés Manuel López Obrador.

 

Lire la suite...


Articles en relation