Connexion
/ Inscription
Mon espace
BE - Entreprises & initiatives
ABONNÉS

Les entrepreneurs face à la retraite en 2019

Plus d’1 adhérent AGIPI sur 2 est un travailleur indépendant ou un entrepreneur. Pour mesurer l’évolution du comportement de cette population, AGIPI a lancé en 2016 le baromètre de la prise de risque des indépendants et des entrepreneurs. 

Un focus sur la perception de la retraite par les indépendants et les entrepreneurs - baisse des revenus, couverture du risque, grand âge et réforme des retraites - a été réalisé en 2019, dont voici les principaux résultats :


Les entrepreneurs et la réforme des retraites à venir :  une opinion contrastée

  • Seul 1 indépendant/entrepreneur sur 4 connaît en profondeur les modalités de son régime de retraite.
  • Une majorité d’indépendants/entrepreneurs jugent que la réforme visant à faire converger les régimes de retraite vers un régime universel serait plutôt avantageuse pour eux. Il faut dire que 71% d’entre eux pensent pouvoir garder certaines spécificités de leur régime actuel.
  • Néanmoins, les conséquences imaginées d’un passage au régime universel sont perçues comme désavantageuses : 71% pensent que la durée des cotisations va augmenter, 70% pensent que l’âge de départ à la retraite va augmenter, 57% pensent que le taux de cotisation va augmenter.


La baisse des revenus à la retraite est la préoccupation n°1 des entrepreneurs

  • 56% des répondants se disent préoccupés par une baisse importante de leurs revenus à la retraite, 60 % estiment être couverts pour faire face à cette éventualité.
  • 62% des répondants détiennent au moins un produit de retraite supplémentaire (Madelin, PER Entreprises, PERP, PERCO…) ; 1 indépendant sur 3 déclare connaître le nouveau PER mis en place par la loi PACTE en octobre 2019.
  • Plus de 2/3 des indépendants anticipent des revenus à la retraite inférieurs ou égaux à la moitié de leurs revenus actuels, d’où un intérêt croissant pour la rente qui, pour 46% des répondants, est la solution pour financer leur retraite jusqu’à la fin de leur vie (+6 points par rapport à 2018).
  • Les solutions envisagées pour remédier à une baisse de revenus sont diverses : réduire les dépenses (84 %), continuer à travailler (69%), vendre le patrimoine (64%). A noter aussi, une fuite des talents possible puisque 37% de l’ensemble des entrepreneurs (et surtout 59 % des start-uppeurs) envisagent de partir à l’étranger pour profiter d’un coût de la vie inférieur.


L’âge moyen envisagé pour partir à la retraite est estimé à 64,9 ans

  • L’âge moyen envisagé pour partir à la retraite est estimé à 64,9 ans par les répondants (contre 65,5 en 2018). Il se situe 2 ans et demi au-dessus de l’âge idéal qui est de 62,4 ans.
  • 51% prévoient de continuer leur activité alors qu’ils auraient la possibilité de partir à la retraite
  • Le grand âge est une préoccupation pour de plus en plus d’entrepreneurs : ils sont 68% à craindre avoir des revenus insuffisants au-delà d’un certain âge (+13 points) et 44% à penser devoir utiliser une partie de leurs revenus pour subvenir aux besoins de leurs parents (+8 points).
*L’édition 2019 du baromètre AGIPI OpinionWay de la prise de risque des entrepreneurs et indépendants a été réalisée par téléphone du 21 octobre au 18 novembre 2019 auprès de 804 indépendants, chefs d’entreprise, dirigeants et artisans-commerçants à la tête de structures de 0 à 9 salariés du secteur privé, pondérés pour être représentatifs en termes de taille, de secteur d’activité et de région.

Lire la suite...


Articles en relation