Connexion
/ Inscription
Mon espace
BE - Entreprises & initiatives
ABONNÉS

Konyks, une success-story française

Jeune marque française de produits connectés pour la maison, Konyks a rapidement su convaincre le consommateur. Son fondateur, Olivier Medam, nous explique les clefs de ce succès, couronné récemment par la sélection d’un opérateur français.   

Pourquoi avoir créé une société française d’objets connectés face à une forte concurrence chinoise ? 
Le consommateur est perdu devant une offre multiple, peu lisible et qui intègre des technologies qui l’inquiètent. Notre idée a été de le rassurer par une marque française qui garantit une installation simple, un usage évident et l’assurance d’un produit de qualité, conforme aux normes et aux besoins des consommateurs français.

Quelle plus-value apportez-vous ?
Parmi les centaines de fabricants et d’usines, nous sélectionnons des produits connectés qui apportent un réel bénéfice d’usage. L’application Konyks est simple à utiliser, ergonomique et en bon français. Nous informons le consommateur sur les produits et leur usage par du contenu pédagogique, comme des tutoriels, des vidéos…. Enfin, nous assurons un service après-vente en français qui aide le consommateur en cas de difficulté.

Comment fonctionnent vos objets ? Sont-ils vraiment accessibles à tous ?
Nos produits sont simples, ouverts et bon marché. Il se connectent directement en Wi-Fi, sans nécessiter autre chose que le réseau domestique, dont tout le monde dispose déjà. Ils sont auto-détectés par l’application et s’installent en quelques secondes. Nos produits sont également interopérables, notamment en étant compatibles avec les assistants vocaux (Alexa, Google Home, Siri). Enfin, ils sont accessibles à tous puisque vendus entre 20 et 60€. 

Comment avez-vous réussi à vous implanter rapidement dans la plupart des chaînes de magasins ? 
Grâce à une longue expérience en la matière, nous savons ce que recherche la distribution, non seulement en termes de produits et de gammes mais aussi pour leurs rayons. Nos packagings sont visibles et simples à comprendre, nous facilitons la mise en place et nous fournissons des aides à la vente, comme un kit de démonstration avec une vidéo. Entre autres, nous sommes très bien implantés chez Boulanger, Leclerc, Monsieur Bricolage et Intermarché.  

Quel a été l’accueil des consommateurs ? Comment ont évolué vos ventes ?
Nous avons démarré l’activité avec un produit en janvier 2018 et nos ventes ont connues une croissance exponentielle depuis. Actuellement, nous avons 13 références et une excellente réputation car nous expliquons au consommateur les bénéfices et l’usage, tout comme nos produits sont simples et très fiables. 

Quels sont vos produits stars ?
Nos produits couvrent l’essentiel des besoins de la maison avec des prises, des ampoules, des interrupteurs, des capteurs et des caméras. La prise Priska+ Mini est notre plus gros succès car non seulement, c’est une de plus compactes du marché mais de plus elle est puissante (16 A) et mesure la consommation. Vollo, l’interrupteur pour volets roulants, que nous venons de lancer, s’est déjà hissé dans le top des ventes car il correspond à un besoin évident de pouvoir les commander à distance. Il n’y a pas beaucoup d’autres propositions sur le marché et l’automatisation apporte un avantage évident en termes de confort, de sécurité et consommation énergétique. 

Vous avez été sélectionné comme fournisseur par SFR ? 
Oui en effet, nous sommes fiers de fournir les prises et les ampoules du kit domotique de SFR, récemment lancé avec la nouvelle box de l’opérateur. L’appel d’offre a été exigeant mais SFR a été convaincu par la qualité des produits, leur adéquation avec les besoins de leurs clients et surtout la compatibilité simple à réaliser avec leur application SFR Home. 

Quels sont vos prochains projets ?
Nous allons créer une gamme complète de produits connectés pour l’extérieur de la maison et pour le jardin, avec notamment des caméras étanches qui fonctionnent sur batterie. Nous travaillons aussi sur une gamme professionnelle pour les configurations collectives et les grands logements.    

 

Lire la suite...


Articles en relation