Connexion
/ Inscription
Mon espace
BE - Culture & Société
ABONNÉS

Les Français sont-ils prêts à investir en actions ?

Alors que le débat sur la retraite bat son plein avec le projet de réforme du Gouvernement mené par le Ministre Jean-Paul Delevoye, Haut-Commissaire aux retraites, Infopro Digital a mené une étude* à l’occasion d’Actionaria 2019, le salon de référence en Europe pour investir en entreprise, afin de faire le point sur les moyens mis en œuvre par les Français actifs pour préparer leur avenir.

A l’heure où les obligations et les fonds euros voient leurs rendements baisser d’année en année et où les investisseurs cherchent d’autres investissements alternatifs plus porteurs d’avenir, l’étude a porté son attention sur l’investissement en entreprise :
- La privatisation en cours de la FDJ, dont on annonce le succès retentissant, donnera-t-il le « la » d’une nouvelle tendance vers l’investissement en Bourse ?
- Les Français sont-ils prêts à diversifier leur épargne et à l'orienter davantage vers l’investissement en entreprise ?


Principaux enseignements de l’étude

1/ La majorité des 25 à 55 ans actifs estime avoir de mauvaises connaissances financières. Plus à l’aise sur le Livret A ou les taux d’intérêt, elle éprouve des difficultés à parler du CAC40 ou de volatilité.

2/ Avec à peine 42% des actifs sont optimistes sur l’évolution de leur situation financière au-delà de dix ans, ils se déclarent de moins en moins sereins quant à leur avenir.

3/ 36 ans et 5 mois : c’est l’âge idéal pour commencer à préparer sa retraite selon les actifs de 25 à 55 ans.

4/ Un tiers des actifs épargne une part de ses revenus de façon systématique, principalement pour préparer sa retraite et se créer un patrimoine.

5/ 4 actifs sur 5 privilégient l’immobilier pour préparer son avenir. Ils sont une majorité à opter pour l’assurance-vie ou les livrets pour une épargne de huit ans ou plus.

6/ La méconnaissance des placements induit une inquiétude vis-à-vis du risque et engendre un manque de confiance vis-à-vis de l’investissement en entreprise

7/ 1 actif sur 3 se verrait bien actionnaire et placerait son épargne dans l’investissement en entreprise. A condition que ces entreprises s’engagent envers les hommes et l’environnement. Aux acteurs de l’investissement en entreprise de le rendre plus accessible et de présenter ses avantages en termes de rendement et d’impact social.

Ce que pense Olivier Cénille, directeur du développement Études chez Infopro Digital, de ces enseignements : « Quand ils sont en mesure de le faire, les actifs épargnent pour préparer leur avenir, mais aussi pour des projets de court terme comme voyager. Cependant ils sont peu à considérer l’investissement en entreprise qui peut pourtant répondre à un besoin rapide de liquidités et s’avérer plus rentables que les supports traditionnels largement plébiscités tels que l’immobilier ou l’assurance vie. Les principes de l’investissement en entreprise sont méconnus. Et c’est sans aucun doute cette méconnaissance qui est à l’origine du manque de confiance. Pourtant l’étude nous montre qu’à condition d’être bien informés, de nombreux actifs seraient prêts à devenir actionnaires d’entreprises en phase avec leurs convictions. »


*L’étude a été menée par questionnaire auto-administré en ligne, auprès de 1 000 répondants représentatifs de la population française active entre 22 et 55 ans, entre les 22 et 25 octobre 2019.

Lire la suite...


Articles en relation