Connexion
/ Inscription
Mon espace
ABONNÉS

Lancement de l’association Foncièrement’L, le réseau de femmes du Crédit Foncier

Le 21 février, 200 femmes et hommes, tous collaborateurs du Crédit Foncier, se sont réunis pour accompagner le lancement de l’association Foncièrement’L, en présence de Bruno Deletré, Directeur général du Crédit Foncier.

La mixité comme levier de performance. Composée d’une centaine de femmes, rejointes par une dizaine d’hommes intéressés par les réflexions menées, Foncièrement’L poursuit une double mission : offrir un espace d’échanges et d’enrichissement personnel pour améliorer la situation professionnelle des femmes et les accompagner dans l’évolution de leur carrière mais surtout mettre en valeur les bénéfices de la mixité comme levier de performance pour l’entreprise. L’action de Foncièrement’L s’inscrit dans le cadre des réseaux des « Elles » de BPCE et de « Financielles » et vise à s’ouvrir à d’autres réseaux du monde bancaire et immobilier.

Foncièrement’L, un réseau déjà très actif :

- En 2012, neuf commissions se sont réunies autour de trois thèmes : « Les clés pour accélérer les carrières des femmes », « Concilier vie privée, vie professionnelle », « Manager au féminin ? ».

- En 2013, Foncièrement’L met en place une commission chargée de la veille sur les actions en faveur de la mixité dans l’entreprise, une commission chargée d’organiser des conférences et des rencontres inter-réseaux et enfin, des clubs de l’innovation centrés sur l’idée que la mixité est source de créativité et de performance. Le réseau se développe aujourd’hui en mode associatif afin d’élargir son champ d’action.

Des chiffres et des femmes : près de 800 personnes, hommes et femmes, ont répondu à cette enquête en ligne et totalement anonyme. Le Crédit Foncier fait figure de bon élève avec un effectif largement féminisé (62%), une part de cadres plus élevée que la moyenne du secteur (50% au Crédit Foncier contre 42% dans le secteur) et trois administrateurs femmes nommés en 2012. Toutefois, il est toujours nécessaire d’accompagner les carrières des femmes et d’accroître leur représentativité dans les instances de direction et à des fonctions managériales. Ainsi, 68% de femmes ont répondu à cette étude et seulement 35% d’entre elles pensent qu’elles sont considérées à l’égal des hommes. 61% des hommes interrogés pensent que les femmes sont reconnues en  tant qu’expertes dans l’entreprise alors que les femmes sont seulement 32% à le penser.

Lire la suite...


Articles en relation