Connexion
/ Inscription
Mon espace
ER - Acteurs du secteur financier
ABONNÉS

Vers une nouvelle architecture européenne des paiements

SWIFT publie un nouvel article sur l'évolution du paysage européen des paiements et sur les étapes préalables qui doivent être franchies par les institutions financières de la région.

Intitulé « Un nouveau monde : soyez prêts pour la nouvelle architecture européenne des paiements (« Brave new world: be ready for Europe’s new payments architecture »), l’article examine les changements à l'œuvre en Europe, le contexte mondial dans lequel ils s’inscrivent, et le calendrier ambitieux de déploiement. Il présente également la façon dont SWIFT apporte son soutien à l'industrie à travers ces changements.

Les infrastructures de marché européennes redéfinissent et renouvellent leurs systèmes de paiement, pour une meilleure efficacité opérationnelle et une gestion des garanties/liquidités améliorée, tout en favorisant l’innovation. La migration des systèmes européens de paiements gros montants vers la norme ISO 20022 jette les bases de paiements de bout en bout dotés de données structurées plus riches dans l’ensemble de la chaîne de valeur, ce qui permettra d’assurer une meilleure conformité. Le passage à des paiements instantanés est également en bonne voie : de nombreuses initiatives nationales sont en production ou en cours de déploiement, et deux services pan-européens sont déjà opérationnels.

La planification de la consolidation en 2021 des plateformes TARGET de l'Eurosystème et de l'évolution du système de compensation EURO1 d’EBA Clearing exigent un examen attentif de l'ensemble des modifications touchant le paysage mondial des paiements, ainsi que des interdépendances et opportunités qui en découleront. Assimiler les voies de la future interopérabilité (et les prérequis pour participer pleinement aux futurs écosystèmes de paiements) sera essentiel pour les institutions financières.

Une fois que toutes les briques élémentaires seront en place, des écosystèmes numériques mondiaux et interconnectés émergeront rapidement. Dans un proche avenir, il sera possible de transmettre des paiements instantanés transfrontaliers et à travers les systèmes nationaux vers les comptes des bénéficiaires à tout moment et n'importe où, avec une exécution certaine et des données riches.

Pour Alain Raes, Directeur général EMOA et Asie-Pacifique de SWIFT : « L'industrie financière connait une profonde mutation. La migration vers une nouvelle architecture européenne des paiements représentera un événement de marché significatif, exigeant une planification et une mise en œuvre minutieuses. Les institutions financières se préparent à ce grand changement en prenant en compte les impacts sur leurs business models et leurs clients, dans un paysage mondial interconnecté et en constante évolution. En tant que partenaire de confiance, nous sommes engagés à accompagner notre communauté dans cette transformation et à l’aider à exploiter les opportunités. »


Ce qui change en Europe

L'Eurosystème est en train de se moderniser et de consolider ses infrastructures de marché. Ses systèmes de paiement gros montants, TARGET2, et TARGET2 for Securities seront regroupés, et TARGET2 sera remplacé par un nouveau système de règlement brut en temps réel (RTGS) utilisant la norme de messagerie ISO 20022. La nouvelle plateforme consolidée sera déployée en novembre 2021.

En parallèle, EBA Clearing, l’opérateur privé de l'infrastructure paneuropéenne de paiements, fait évoluer ses plateformes EURO1 et STEP1.

Pour les institutions financières, ces changements auront des répercussions dans 3 domaines : les formats, la connectivité et les processus. À leur tour, chacun de ces domaines aura un impact sur les chaînes applicatives utilisées par les établissements financiers, qui devront être transformées pour prendre en compte les informations additionnelles requises et transportées par les nouveaux messages ISO 20022.

Depuis la sélection en juillet 2019 par la BCE de 2 fournisseurs de services de réseau (NSP), les banques ont été en mesure de choisir leurs propre NSP ; la date limite de sélection étant fixée à juillet 2020. Tous les développements doivent être finalisés d’ici octobre 2020. Les tests utilisateurs de l'Eurosystème commenceront en mars 2021, avec une migration prévue pour le 22 novembre 2021.

La réutilisation de la technologie SWIFT existante pour la connectivité ESMIG protège les utilisateurs des risques d'une nouvelle mise en œuvre complexe, et permettra une évolutivité en fonction des futurs changements d'infrastructure.

Grâce à une plateforme unique, les institutions financières peuvent se connecter à ESMIG pour l’ensemble des services TARGET, ainsi qu’à EURO1, RT1 et aux autres infrastructures de leur choix.

Lire la suite...


Articles en relation