Connexion
/ Inscription
Mon espace
BE - Entreprises & initiatives
ABONNÉS

Le Valenciennois accueille de nouveaux sites de production d'électricité verte

La Française de l'Énergie, acteur de l'écologie industrielle, poursuit son développement stratégique dans les Hauts-de-France, avec le lancement de sa seconde campagne de tests sur la zone du Valenciennois.

La première campagne a permis de confirmer et garantir le potentiel de production d'électricité verte de cette zone. Suite à ces très bons résultats, les équipes de Gazonor, filiale de la Française de l'Énergie, vont déployer leur unité de test mobile sur une nouvelle série de puits de décompression afin de mesurer et valider le potentiel de récupération du gaz présent dans les galeries minières de l'est du bassin.

Composée d'une série de 6 tests, cette seconde campagne va permettre à la Française de l'Énergie de déterminer le nombre de sites de production d'électricité verte qui pourront être installés sur cette partie du bassin couverte par la demande d'extension de la concession Désirée.

Cette étape clé s'inscrit dans le plan de développement du Groupe qui prévoit d'installer d'ici 2021 dans les Hauts-de-France, près de 30 MW dédiés à la production d'électricité verte.

La Française de l'Énergie dispose déjà dans la région de 4 sites de production d'électricité verte (9 MW) qui génèrent plus de 5 M€ de revenus annuels, à partir du grisou capté dans les anciennes galeries minières avant son rejet dans l'atmosphère. Cette énergie de récupération bénéficie du label vert et d'une obligation d'achat sur 15 ans. Elle offre ainsi à la Française de l'Énergie une récurrence garantie et une visibilité importante de ses revenus.

Ces nouveaux tests permettront également de mettre à jour, lors de la prochaine certification de ses réserves, les volumes de gaz productibles par la société (estimés actuellement à 9 milliards de m3), et de déterminer les volumes d'émissions de gaz à effet de serre pouvant être évités grâce à son activité sur cette partie du bassin.

Engagée dans une nouvelle phase de croissance, la Française de l'Énergie confirme ses objectifs 2021 d'un chiffre d'affaires de 35 M€ pour un taux d'EBITDA de 45% du chiffre d'affaires.

Lire la suite...


Articles en relation