Connexion
/ Inscription
Mon espace
BB - Acteurs du secteur immobilier
ABONNÉS

« Les sociétés immobilières cotées, partenaires des villes »

Croissance démographique, urbanisation grandissante et nouveaux usages influencent fortement le marché de l’immobilier : les sociétés immobilières cotées jouent un rôle toujours plus actif auprès des différents acteurs urbains. Véritables partenaires des villes, elles proposent des solutions innovantes et durables.

La FSIF, fédération des sociétés immobilières et foncières, publie une étude réalisée par Stratégy&, l’entité de conseil en stratégie du cabinet PwC, intitulée « Les sociétés immobilières cotées, partenaires des villes ». Elle analyse les impacts socio-économiques des sociétés immobilières cotées dans les territoires et évalue leur contribution au développement de villes durables, innovantes et inclusives.


Une industrie moteur pour l’économie française

Les sociétés immobilières cotées sont des opérateurs qui dynamisent le tissu économique local. Elles totalisent aujourd’hui 100 Mds€ d’actifs et détiennent 20 millions de mètres carrés sur tout le territoire. En 2018, elles totalisaient 208 000 emplois en France, directs, indirects, induits et hébergés dans le parc commercial. Elles ont prévu d’investir d’ici à 2022 13,5 Mds€ qui généreront 200 000 emplois.

Si les bureaux et les commerces demeurent majoritaires (70%), l’étude confirme que les sociétés immobilières cotées développent de nouveaux types d’actifs : projets mixtes (combinant commerces, logements, bureaux, hôtels, etc.), infrastructures de santé, rénovation de gares notamment. Elle révèle également l’augmentation significative de la part des investissements en région (40% des actifs en 2018 contre 29% en 2017).


Des opérateurs complets et partenaires de l’aménagement urbain

Avec 70 millions d’habitants prévus en France d’ici 2050, les besoins immobiliers augmentent, en particulier dans les villes dont la croissance est plus rapide que celle de l’ensemble du territoire.

Les sociétés immobilières cotées ont un rôle d’opérateurs complets et intégrés. Elles couvrent toute la chaîne de valeur immobilière : elles sont maîtres d’ouvrage à long terme, capables grâce à leurs équipes d’imaginer, réaliser et exploiter commercialement de grands projets, en partenariat avec les villes. Pour les collectivités, ce sont des partenaires apporteurs de solutions innovantes pour répondre aux attentes des citoyens, à l’évolution des usages et à la nécessaire sobriété environnementale.

On peut citer, à titre d’exemple, la transformation de la gare Montparnasse opérée par Altarea Cogedim en partenariat avec SNCF Gares & Connexions, qui a permis de créer un lieu de vie pour les usagers et les riverains, par une architecture et de nouveaux services pensés pour passer de 70 millions de voyageurs à 90 millions mais également la polyclinique Reims-Bezannes conçue par Icade, en partenariat avec les collectivités et professionnels du secteur, qui a reçu le label « Reims métropole durable ».

Geoffroy Schmitt, associé chez PwC, explique que « les sociétés immobilières cotées sont des acteurs majeurs du financement et de la réalisation de grands projets de renouvellement urbain. Elles participent à une meilleure intégration des actifs dans la ville et leur environnement direct grâce à des innovations architecturales et l’utilisation de nouvelles technologies au service de véritables lieux de vie. »

Dans une logique d’accès unique à de nombreux services, les projets mixtes, conçus avec les villes, servent la mixité des usages. Ainsi, la rénovation des Ateliers Gaîté (Paris, quartier Montparnasse) par Unibail-Rodamco-Westfield est un projet mixte proposant une bibliothèque, une crèche, des logements, des bureaux, l’hôtel Pullman rénové et un centre de shopping doté d’une offre de restauration innovante organisée autour de comptoirs gastronomiques.


Les sociétés immobilières cotées proposent des solutions innovantes pour répondre aux nouveaux besoins des utilisateurs

Face aux nouvelles attentes des utilisateurs, les sociétés immobilières cotées repensent les bureaux, commerces et logements.

Vladislava Iovkova, Directrice au sein de Strategy&, précise que « les consommateurs s’orientent vers des achats “expérientiels” et ont de plus en plus recours à des services. Les acteurs de l’immobilier coté réinventent l’expérience des utilisateurs tout au long du parcours client, en plaçant les utilisateurs au centre de leur démarche. »

La conception de leurs projets s’exerce en concertation avec les futurs utilisateurs, permettant d’offrir de nouveaux services pour faire des actifs de véritables lieux de vie : co-working, co-living, conciergeries, espaces mixtes. A Lyon, le projet Silex² développé par Covivio proposera en complément des surfaces de bureau en bail commercial, des espaces de bureaux flexibles et des services à la carte opérés par Wellio by Covivio. Les surfaces Wellio étant ouvertes à tous les utilisateurs et interagissant au quotidien avec les autres espaces de l’immeuble.


Des constructions innovantes et durables

Dans un contexte de réchauffement climatique et de métropolisation avec une population urbaine en croissance, les sociétés immobilières cotées intègrent les innovations environnementales qui permettent la construction de bâtiments durables, c’est-à-dire réversibles, modulables et construits dans une démarche responsable de réduction de l’empreinte carbone.

Par exemple, le centre commercial Prado, conçu par Klépierre à Marseille, a obtenu trois certifications durables grâce à plusieurs caractéristiques novatrices dont la réversibilité de l’ouvrage, la conception d’une canopée permettant aux visiteurs d’être à l’air libre tout en régulant la température, et l’installation d’une boucle d’eau raccordée à la station d’épuration.

De même, les rénovations intègrent une démarche innovante de recyclage permettant une réduction substantielle des déchets. Ainsi, l’immeuble L1ve de Gecina au 75 avenue de la Grande Armée à Paris, premier projet de réhabilitation de bureaux en économie circulaire à Paris, permet par une démarche de recyclage innovante, de réutiliser ou recycler 80% des matériaux.

Unibail-Rodamco-Westfield se fixe quant à lui pour objectif de réduire de 50% son empreinte carbone d’ici à 2030 par rapport à 2015, en prenant notamment en compte les émissions dues aux déplacements des visiteurs de ses centres de shopping.

Nicolas Brement, Senior Manager au sein de l’activité Développement Durable de PwC, explique que « les sociétés immobilières cotées sont engagées dans une démarche proactive de la réduction de leur empreinte carbone. Elles développent des solutions innovantes et la plupart sont dans une démarche active de certification environnementale ».

« Les sociétés immobilières membres de la FSIF sont de plus en plus engagées aux côtés des villes pour mettre à leurs services leurs compétences en matière de bâtiments mixtes, innovants et durables », déclare Maryse Aulagnon, Présidente de la FSIF

Delphine Charles-Péronne, Déléguée générale de la FSIF, ajoute : « Les sociétés immobilières cotées sont à l’écoute des futurs utilisateurs des bâtiments qu’elles construisent et prennent en compte les évolutions en matière de travail (nomadisme, partages, B2B2C), de commerces (connectivité, omnicanalité) et de logements (co-living, résidences seniors et résidences pour étudiants) ».

Synthèse de l’Etude ici 

Lire la suite...


Articles en relation