Connexion
/ Inscription
Mon espace
BE - Entreprises & initiatives
ABONNÉS

Entrepreneurs et PME/ETI, principaux créateurs d’emplois dans les économies du G20

Ils emploient en effet plus des deux tiers de la main d’œuvre du secteur privé et représentent plus de 80% de la croissance nette de l’emploi.

36 entrepreneurs reviennent du Japon où ils représentaient l’entrepreneuriat français au G20 des Jeunes Entrepreneurs : ce 11e Sommet avait pour thème « Imagination Economy for a Sustainable Future ».


Prochaine étape ?

La délégation remettra au gouvernement français des recommandations spécifiques lors de la 12e Conférence Annuelle des Entrepreneurs, qui se tiendra à Bercy le 25 novembre 2019 sur le thème de « L’entrepreneur, moteur de la mobilité sociale ». Une thématique qui invite les gouvernements à créer les conditions qui favoriseront un esprit d'entreprise partagé et inclusif dans un environnement durable, en ligne avec les priorités du B20 et du G20.

Jean-Louis Grégoire, Directeur International de Citizen Entrepreneurs, commente lici a semaine passée avec ces entrepreneurs. 


1/ Une forte prédominance de la France dans ce Sommet

- Sur l'ensemble des 20 délégations, il s'agit de la première délégation en nombre. En moyenne les délégations comptent 15 délégués (36 entrepreneurs pour la délégation française cette année, choisis parmi 68 candidatures).

- Grégoire Sentilhes, Président de Citizen Entrepreneurs et de NextStage AM, a été moteur dans l'organisation mondiale de ce G20 des Jeunes Entrepreneurs (G20 Young Entrepreneurs' Alliance). 1er président de l’Alliance, il a co-fondé cette grande initiative mondiale avec Citizen Entrepreneurs.

- N’oublions pas que le terme "entrepreneur" est un terme français ! Le G20 YEA a pour objectif de promouvoir le rôle de l’entrepreneur dans la société. Ce qui explique que les candidatures soient nombreuses en France.


2/ Un fort engagement des entrepreneurs français

- Les entrepreneurs français ont assisté à plus de 15 conférences, ateliers, réunions de brainstorming. Ils ont pris la parole et sont intervenus près de 5 fois. Ce fort engagement français dans le Sommet du G20 des Jeunes Entrepreneurs est à l'image du dynamisme de l'écosystème entrepreneurial français.

- Une forte conviction partagée par tous les entrepreneurs présents : « encourager l'esprit d'entreprise dans nos sociétés engendre dynamisme, croissance, création d’emploi et la volonté de préserver notre planète pour les génération futures ».


3/ Une génération qui entend faire entendre sa voix à plusieurs titres

- D’abord montrer le rôle joué par l’entrepreneur dans l’innovation et la création d’emploi. Un rapport du FMI montre que les PME contribuent à plus de 50% du PIB et à plus de 80% de l’emploi.

- Le G20 des entrepreneurs qui accueille 400 entrepreneurs chaque année entend être le porte-parole des entrepreneurs et force de proposition auprès des chefs d’état du G20

- Cette génération entend faire entendre sa voix sur le devenir de la planète et les nombreux challenges auxquelles elle est confrontée, comme le réchauffement climatique, l’égalité des chances, l’immigration, le chômage de masse - notamment chez les jeunes - ou l’accès à l’éducation pour tous.


Pour rappel, L’Alliance des Jeunes Entrepreneurs du G20 (ou G20YEA- Young Entrepreneurs Alliance) formule 5 demandes générales destinées à initier des actions concrètes :
- La promotion du libre-échange et la mobilité à travers les frontières,
- L’amélioration de l'accès au financement et aux capitaux,
- Le soutien à l'esprit d'entreprise comme levier pour relever les défis sociaux et environnementaux,
- L’investissement dans les infrastructures et les services numériques pour un développement et une croissance partagés,
- Une éducation entrepreneuriale de qualité pour consolider l’avenir de la société.

Lire la suite...


Articles en relation