Connexion
/ Inscription
Mon espace

Pénurie de candidats IT, finances et fonction support…

BE - Entreprises & initiatives
ABONNÉS

… Quels sont les profils que l'on s'arrache le plus?

Le cabinet de recrutement Robert Half a mené une étude en janvier 2019 sur les métiers les plus recherchés par les recruteurs. Spécialistes en cyber sécurité ou en technologies cloud, analystes financiers, comptables ou encore gestionnaires, le cabinet passe en revue les profils les plus pénuriques qui obligent les entreprises à revoir leurs stratégies d’attraction et de rétention.  

Pour près de 3 personnes interrogées sur 5, il sera, dans les 5 prochaines années, plus difficile de trouver des professionnels qualifiés. Cette tendance se confirme particulièrement pour les métiers liés à l’informatique, au digital et à ceux de la finance.

D’ailleurs, la pénurie de talents est, pour 34% des managers, un facteur d’augmentation de salaire

Selon les DSI interrogés, les spécialistes de la cyber sécurité sont indéniablement les profils les plus recherchés pour 53% devant les spécialistes du cloud à 37%.
- Parce qu’elles gagnent en maturité, les entreprises recherchent des profils plus experts pour répondre à des enjeux ciblés et critiques, il existe toujours et encore un déséquilibre entre l’offre et la demande.
- Entre besoins grandissants d’experts en sécurité, notamment en raison de la nouvelle réglementation européenne de protection des données, ou encore de spécialistes de la donnée et du cloud, les entreprises indiquent que la pénurie de talents représente aujourd’hui leur préoccupation numéro un.
- Côté salaire, les directeurs techniques peuvent atteindre une rémunération jusqu’à 130K€, le chef de projet SI : 90K€. Un DSI : 250 K€. 

Les directeurs financiers recherchent davantage des profils d’analystes financiers (31%), des responsables comptables (30%) et des contrôleurs de gestion (21%).
- Ces fonctions aux compétences métiers et sectorielles pointues sont particulièrement convoitées par les DAF. De plus en plus on attend d’eux une appétence SI.
- Ces profils doivent aujourd’hui, impulser une stratégie autour des données ou automatiser certains processus, avoir des aptitudes de business partner.
- Un contrôleur financier expérimenté peut prétendre à un salaire de 91K€.

Quant aux DG, ils recherchent principalement des talent acquisition manager, des responsables RH, ou des experts de la paie (32%) en priorité ; les fonctions juridiques arrivent ensuite (29%).
- Ces métiers nécessitent une expertise solide et éprouvée, des compétences relationnelles indéniables, une approche stratégique et internationale de leurs problématiques et une bonne maîtrise de l’anglais.
- Un talent acquisition manager avec expérience peut gagner jusqu’à 70 K€, un responsable juridique jusqu’à 110 K€.

Les métiers de l’assistanat spécialisé (assistants personnels : 18% ; fonctions support : 20% et de paie : 20%) sont toujours aussi prisés, les bons candidats se faisant plus rares.
- La capacité d’initiative, la maîtrise des outils SAP et de l’anglais deviennent de plus en plus indispensables pour candidater à ces postes clés.
- Une assistante de direction dotée d’expérience peut prétendre à 46 K annuels.

« Toutes fonctions confondues, les profils polyvalents, hybrides, habitués à piloter des projets avec plusieurs services, ayant des qualités de leadership et de communication sont très demandés. Nous recherchons les personnes capables de s’adapter à des environnements ou à des interlocuteurs très techniques, et en mesure de vulgariser un discours face à une cible moins avertie. Clairement, les candidats aux compétences transversales qui agissent en mode « satellite » et qui appréhendent leur fonction sous plusieurs angles continueront à se distinguer », constate Albane Prieto, director Robert Half France.

Lire la suite...


Articles en relation