Connexion
/ Inscription
Mon espace
BB - Acteurs du secteur immobilier
ABONNÉS

Dérives commerciales dans la rénovation énergétique : les conseils de Qualit'ENR

Dans une enquête publiée le 27 mars dernier, l’association UFC Que Choisir alerte face aux pratiques commerciales douteuses constatées sur foire dans le secteur des fenêtres et du photovoltaïque. Qualit’EnR, l’association pour la qualité d’installation dans les énergies renouvelables, soutient cette mise en garde et renouvelle ses conseils aux particuliers face à des sociétés peu scrupuleuses. Attention cependant à ne pas confondre cette éco-délinquance marchande avec les milliers d’entreprises qualifiées intervenant dans le domaine des énergies renouvelables pour lesquelles le taux de réclamation se limite à 1% en 2018


Zoom sur la filière photovoltaïque

La filière photovoltaïque s’est fortement professionnalisée avec des exigences renforcées avec l’arrêté tarifaire : audits dès les premières installations et selon le volume d’activité, formation avec évaluation théorique et pratique des intervenants, etc.
Malheureusement, des éco-délinquants nuisent encore à l’image des énergies renouvelables et des professionnels de ce secteur. Face à ces dérives - très médiatisées, bien que marginales - l’association Qualit’EnR renouvèle ses conseils aux particuliers :

- Ne jamais signer sur foire une commande en l’absence de droit de rétractation et surtout sans une indispensable visite de faisabilité d’équipement. Pourquoi acheter un système photovoltaïque en autoconsommation sur foire, alors que le vendeur ne connait pas votre consommation, ni vos usages, ni même si la toiture est adaptée ? Ça n’a pas de sens !

- Solliciter plusieurs entreprises afin de comparer les offres avant de s’engager (conseil, nature de l’équipement proposé, montant du devis…)

- Rester très prudent face au démarchage commercial par téléphone, à domicile ou sur Internet et dont les arguments sont souvent approximatifs voire mensongers. La grande majorité des entreprises qualifiées sont artisanales : on a rarement vu son plombier-chauffagiste disposer d’un call center. Cela ne signifie pas que les travaux ne seront pas de qualité mais cela ne correspond pas à la majorité des pratiques observées chez nos entreprises qualifiées.

Pour éviter les mauvaises expériences, il est recommandé de solliciter des professionnels dûment formés et contrôlés dans le domaine des énergies renouvelables. Pour le photovoltaïque, QualiPV est le label le plus répandu et bénéficie de la reconnaissance des pouvoirs publics avec la mention RGE. Il est possible de vérifier à tout moment qu’une entreprise est bien qualifiée sur le site web de Qualit’EnR ou celui des pouvoirs publics.

- Les qualifications professionnelles offrent un encadrement réel et sérieux de la qualité d’installation (voir «  la qualification, qu’est-ce que c’est ? » : formation technique, vérifications administratives, contrôles de réalisation et mesures drastiques en cas de mauvaises pratiques avérées (suspensions, radiations et procédures judiciaires). Seulement 1% des 10 000 entreprises qualifiées par Qualit’EnR ont fait l’objet d’une réclamation en 2018.

- Qualit’EnR travaille étroitement avec les associations de consommateurs et les pouvoirs publics pour défendre les intérêts des clients face aux dérives de certaines sociétés peu scrupuleuses. Une juriste est mobilisée pour étudier les réclamations. Par ailleurs, toute entreprise faisant l’objet de 3 réclamations au cours des 12 derniers mois est systématiquement présentée à l’instance d’appels et réclamations. Sur 5 dossiers soumis à l’instance en mars 2019, 4 ont conduit à une radiation définitive et la dernière à un rejet de toute demande pendant deux ans.

« Cette enquête de l’UFC Que Choisir permet d’alerter les consommateurs quant aux dérives commerciales pratiquées sur foire, notamment dans le domaine du solaire photovoltaïque. Ces abus sont le fait d’une minorité d’éco-délinquants qui nuit gravement à  l’image de la profession engagée dans la qualité. Qualit’EnR lutte activement contre ce fléau et invite les particuliers à faire preuve de discernement dans le choix des professionnels sollicités pour leur projet d’équipement », conclut Richard Loyen, conseiller spécial du président de Qualit’EnR.

Les 5 règles d’or pour passer aux énergies renouvelables, en annexes ici.

 

Lire la suite...


Articles en relation