Connexion
/ Inscription
Mon espace
BB - Acteurs du secteur immobilier
ABONNÉS

Transformer des bureaux en logements : Novaxia tient son engagement

Le 28 mars 2018, Novaxia et 9 acteurs de l’immobilier signaient une charte à l’initiative du ministre en charge du Logement, Julien Denormandie, s’engageant à transformer 500 000 m² de bureaux en logements en Ile-de France d’ici 2022.

Un point d’étape : Novaxia a largement pris sa part de l’objectif commun. Pas moins de 40 000 m² de réhabilitation peuvent en attester, en particulier, à Bagneux, Levallois-Perret ou Paris.

1 an plus tard, Joachim Azan, Président Fondateur de Novaxia, fait le point : « La transformation urbaine est le cœur de notre métier. C’est d’ailleurs ce qui m’a amené à créer le Groupe Novaxia en 2006. En découvrant l’historique de la tannerie Dreyfuss à Strasbourg, j’ai rapidement compris l’intérêt de la transformer en logements. Au cœur de la Petite France, il était évident que nous ne pouvions plus laisser des bureaux obsolètes, ni laisser ce bâtiment dans son usage actuel. C’est comme cela qu’est née Novaxia. (NB : Cette transformation est la première opération effectuée par le Groupe)

En Ile-de-France, nous faisons face à une forte pénurie de logements. Pour autant, près d’1 million de m² de bureaux sont vacants depuis plus de 4 ans dans cette même région ! Dès 2006, nous avons considéré que c’était un vivier que nous devions exploiter. Il était essentiel que l’Etat se mobilise sur ce sujet, ce qu’il a fait il y a un an avec la mise en place de cette charte d’engagements, mais aussi via la Loi Elan.

Depuis la naissance de Novaxia, nous avons transformé près de 40 000 m² d’actifs tertiaires en logements et depuis la signature de cette charte nous avons acquis près de 5 000 m² de bureaux à transformer. Nous sommes sur une lancée positive qui nous permettra d’atteindre les objectifs que nous nous sommes fixés ensemble.
 »


Une activité historique de Novaxia

L’effort de Novaxia en faveur de l’hébergement ne résulte pas d’une conversion subite. Il traduit la conviction profonde de Joachim Azan sur le besoin de construire la ville sur elle-même en privilégiant l’existant, plutôt que de démolir et construire des bâtiments neufs. « Nous menons une stratégie visant à renforcer notre impact positif sur la société. Dans cette stratégie, la réhabilitation/transformation est toujours la meilleure solution quand elle est possible », ajoute Joachim Azan.

Plus qu’un savoir-faire, la transformation urbaine est devenue l’expertise du groupe, comme en atteste, bien avant la signature de la charte en mars 2018, les programmes de Strasbourg, de la rue Leroux (1 500 m² transformés en hébergements, livrés en 2018) et de l’avenue Reille à Paris (3 123 m² de bureaux transformés en logements, livrés en 2016 et visités par le Ministre Denormandie pour l’annonce du Projet de Loi Elan) ou encore de la rue Durante à Nice (4 251 m² de bureaux transformés en logements, livrés en 2015). 

Lire la suite...


Articles en relation