Connexion
/ Inscription
Mon espace

Face aux géants américains, le français Balt fait mieux que résister !

BE - Entreprises & initiatives
ABONNÉS

Créé en 1977 par Léopold Plowiecki, Balt est aujourd'hui l'un des leaders mondiaux du matériel médical dédié à la neuroradiologie interventionnelle (ie. traitement des AVC ischémiques et hémorragiques sans chirurgie) et la seule entreprise européenne face à des concurrents américains. L'entreprise parie désormais sur une croissance externe pour devenir le leader sur son marché. 

« Plutôt que d'être mangés, on a décidé de grossir », explique Nicolas Plowiecki, fils de Leopold Plowiecki et Président de Balt, qui ne compte plus les propositions de rachat. Refusant de vendre cette pépite, Nicolas Plowiecki préfère poursuivre la saga familiale.


Balt fait le pari du «
 Made in France » de père en fils

La PME familiale, qui fabrique en France l'ensemble de sa gamme de produits (cathéters, stents, coils...) est devenue en moins d'un an une ETI leader dans la neuroradiologie interventionnelle (NRI).
Pionnière en NRI dans les années 70, Balt a su garder une longueur d'avance en consacrant notamment plus de 10% de son chiffre d'affaire à la R&D. Balt fait le pari de l'innovation, en multipliant notamment les études cliniques. Une stratégie gagnante !

Travaillant en étroite collaboration avec le monde hospitalier, le fabricant français a acquis les compétences nécessaires en micromécanique, chimie, plasturgie et électronique pour conserver son avance technologique sur la concurrence. Reconnu par les professionnels de santé, Balt conçoit et produit en France ses produits à la pointe de la technologie.

Le dernier né est d'ailleurs une révolution dans le secteur : le plus petit stent au monde. Grâce à ce produit, les médecins peuvent mieux naviguer dans les zones du cerveau difficile d'accès et ainsi mieux soigner les anévrismes. Il a aussi la particularité d'être entièrement visible sous rayon X.

L'entreprise fait également le choix de collaborations locales pour certains produits. Balt s'est dernièrement associé à l'entreprise Péters Surgical pour développer une nouvelle génération d'agent d'embolisation (appelé « Magic Glue ») utilisé dans le traitement des malformations artério-veineuses du cerveau.  Ce nouveau produit à base de cyanoacrylate [ie. c'est ni plus ni moins une colle super glue stérilisée à usage médical] a reçu le marquage CE en octobre dernier et est donc commercialisé depuis peu. « L'agilité et la flexibilité de Balt sont ses plus grands atouts », explique Nicolas Plowieski. « Lorsque nous avons une nouvelle idée, cela nous permet d'aller plus vite et d'avoir 2 à 3 ans d'avance ».


Balt : l'ETI français qui sauve les cerveaux à travers le monde

Balt continue de grossir tout en conservant la R&D et une production à taille humaine en France. Ce pari a porté ses fruits. Son chiffre d'affaires a doublé au cours des 2 dernières années et ses effectifs ont triplé dans le même temps. Balt exporte 90% de ses produits à l'international, dont 40% hors d'Europe.

Enfin, Balt vient de racheter un industriel américain, disposant d'un site de production en Californie, ainsi que plusieurs distributeurs en Allemagne, en Suede et en Espagne. La société place désormais dans son viseur la Chine, l'Inde et le Brésil, parmi les plus gros marchés après l'Europe.

www.balt.fr/fr/

Lire la suite...


Articles en relation